Fiche lecture : lire et comprendre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1610 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Auteur : Caroline GOLDER et Daniel GAONAC’H
Titre : Lire et comprendre : psychologie de la lecture
Date de publication : 1998
Editeur : Hachette éducation
Présentation de l’auteur : les deux auteurs Caroline GOLDER et Daniel GAONAC’H sont professeurs en psychologie exerçant à Poitiers. Ils travaillent dans le laboratoire Langage et Cognition comme maîtres chercheurs. Leur thèmes de rechercheest en lien avec « le langage, la lecture, l’augmentation, le rôle de la mémoire de travail dans les activités de langage ». Ils ont aussi écrit Le manuel de psychologie pour l’enseignement publié en 1995.
Mots clés: apprentissage de la lecture, psychologie de l’éducation, processus cognitifs, compréhension et dyslexie.

Au début de sa scolarisation l’enfant apprend à lire pour lire. Mais, lalecture devient après primordiale. A la fin du cycle trois des difficultés et lacunes sont visibles. La base de la lecture, l’automatisation de codage entre phonèmes et graphèmes, n’est pas maitrisée. Cela peut provoquer des problèmes de compréhension. La lecture fait appel à différents mécanismes cognitifs qui peuvent varier selon les langues et les cultures.
Contrairement au langage oral, lelangage écrit n’est pas perçu de façon continue. Le terme « mot » n’est pas compris. Les difficultés de lecture n’est pas dû à la non reconnaissance des lettres mais à l’utilisation des lettres comme un ensemble. Il faut donc se familiariser avec les mots pour pouvoir les réutiliser. La mémoire a donc un rôle important : celui de stocker. Sur un plan cognitif, des compétences doivent êtremaitrisées et articulées. Des problèmes d’interactions peuvent survenir entre la lecture et la compréhension.

L’activité oculaire est importante pour la lecture car les mouvements oculaires montrent note activité mentale. Notre activité oculaire est rapide lors de la lecture. Notre regard se fixe et saccade. Les mouvements oculaires varient selon les types de textes. La lecture fait appel àdifférents traitements (phonologiques, sémantiques et morphologiques). Pour pouvoir lire, le lecteur doit savoir décoder et comprendre. Ce sont deux processus complémentaires. La reconnaissance d’un mot a une place centrale dans la lecture. Selon Goodman, les mots ne sont pas traités isolement mais dans leur contexte. Une relation entre la graphie et la phonie est visible. Un phonème peut être analysé dedeux façons : de manière acoustique ou articulatoire. Ces paramètres n’ont pas de correspondances. Le phonème prend une réelle valeur à l’écrit. La médiation phonologique peut être un support de transition pour l’acquisition de l lecture et de la compréhension. L’accès lexical ne se fait pas que par médiation phonologique mais aussi par le code orthographique. Certaines irrégularités peuventapparaitre avec l’apparition de mots homophones (ex : mer et mère). L’accès au lexique st l’activation d’une ou plusieurs représentations lexicales à partir de stimulation sensorielle.
Après la lecture, une certaine maitrise des mécanismes est nécessaire. La reconnaissance des mots est un sujet discutable en psychologie cognitive car elle renvoie à la théorie de la modularité qui rejette le rôle ducontexte. Selon l’expérience de Swiney, le contexte n’arrive pas tout de suite après la reconnaissance d’un mot mais après un petit délai qui permet de distinguer l’accès lexical et le traitement sémantique. Le lexique mental est une sorte de dictionnaire organisé qui repose sur les liens entre les mots et les concepts qui peuvent être organisées de différentes façons. Il peut y voir différentscontextes. Le contexte d’un mot est indentifiable dans une phrase.


La phrase est un élément important. C’est une unité qui constitue un énoncé syntaxique. La phrase prend du sens grâce à des interactions entre le sens et les relations syntaxiques. Il faut segmenter une phrase pour la comprendre. Il est donc important de connaitre le rôle de la syntaxe et de la sémantique. D’après de...
tracking img