Fiche lecture lucien malson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2213 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ouvrage :

Les enfants sauvages, mythe et réalité écrit en 1963 par Lucien Malson.

L’auteur :

Lucien Malson est en 1926 à Bordeaux et vit actuellement à Paris. Il est diplômé de philosophie et en sera enseignant quelques années. En 1956 il se lancera dans la presse dans des revues comme Radio-Cinéma ou encore Jazz Magazine. On lui doit une œuvre très célèbre : Les enfantssauvages, mythe et réalité.

Enjeux :

Dans ce livre, Malson aborde le problème de l’existence ou non d’une nature humaine. Ce débat engendre depuis longtemps de nombreux désaccords entre philosophes, anthropologues ou encore sociologues. Le rejet par Malson de l’existence d’une nature humaine a suscité de nombreuses critiques, Malson a fait reconnaître à l’homme qu’il ne nait pasexceptionnel mais qu’il le devient.

Développement :

Selon Malson, l’homme n’a pas de nature mais il est un produit de son environnement. Il ne nait pas homme mais le devient et ce grâce à l’héritage culturel que peut lui transmettre son milieu social, Selon Malson encore, l’homme n’a aucune hérédité psychologique ni physiologique, il n’est que le résultat d’une vie en société. Pour prouver celail va faire appel à de nombreux exemples et à de nombreux arguments.

Selon Malson l’homme n’a pas de nature propre car chez l’enfant sauvage, un enfant privé de tout commerce social depuis son plus jeune âge, il n’y a aucune des caractéristiques que l’on pensait pourtant universelle à l’homme comme la station bipède, le langage, l’appétit sexuel, la pudeur ou encore le rire. L’homme nenaitrait pas homme, son même aspect biologique ne serait qu’un moyen de l’animer et il serait en quelque sorte une infinité de potentialités en attente. C’est cette caractéristique qui différencie l’homme de l’animal et qui le rend à part car l’animal, qui a une nature donnée, n’a presque aucune possibilité d’évoluer tandis que l’homme en devant acquérir sa nature dispose d’un grand nombre depossibilité pour créer et ordonner son existence. Ceci revient à dire que comme Wallon le disait : « de tous les êtres vivants, l’homme est à sa naissance le plus incapable, condition de ses progrès ultérieurs ». Ce qui fait de l’homme un être aux capacités supérieures est justement que ces capacités ne sont justes que des potentialités et qu’il n’a pas comme l’animal un instinct unique qui le borne àvivre selon ses besoins. L’homme n’est donc pas un assemblage ordonné d’avance mais un être qui a tout à faire et à apprendre.
Ce problème de l’inexistence d’une nature humaine rapporte le problème à celui de l’hérédité physiologique. En effet cette théorie que défend Malson remet en cause toute transmissibilité de caractères intellectuels ou encore affectif en deux membres d’une même lignée.Ceci remet non seulement en cause l’idée d’une hérédité physiologique mais aussi l’idée qu’il y ait au sein d’une même famille une hérédité de même tensions au développement de certaines capacités. Pour étudier cela, Lucien Malson va prendre des exemples de familles célèbres dont plusieurs membres avaient un don dans un même domaine comme par exemple la famille Bach en musique. Seulement, Malson nerepose pas la réussite musicale des membres de la famille Bach sur une simple hérédité familiale, il complexifie l’approche en introduisant le milieu éducatif. Selon lui, une famille constitue un modèle et c’est l’imitation du modèle familial qui a décuplé le nombre de virtuose dans cette famille. Pour démontrer cela il prend l’exemple des ressemblances psychologique en nous disant que lecoefficient de ressemblances psychologique est aussi élevé pour un mari et sa femme dont les lignées sont distinctes que pour un frère et sa sœur qui ont pourtant la même lignée. De plus il ajoute un autre exemple en nous expliquant que des jumeaux univitellins c'est-à-dire provenant de la même cellule souche, élevés dans un milieu totalement différents n’auront pas plus de ressemblances psychologique...
tracking img