Fiche lecture macbeth

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture : Macbeth.

Présentation de l'auteur : William Shakespeare(1564-1616).William Shakespeare est né en Angleterre à Stratford-upon-Avon, en 1564. Issu d'un milieu modeste, il bénéficie d'une éducation libérale dans une grammar school, où il découvre la littérature latine.
En 1582 il épouse Anne Hathaway, fille de paysans aisés. Ils auront trois enfants, Susanna en 1582 puis deuxjumeaux en 1585, Judith et Hamnet. Ce dernier , son seul fils, décèdera à onze ans, inspirant sans doute au dramaturge le personnage de Hamlet.
Comédien de profession, il devient, en 1592, sociétaire de l'un des principaux théâtres londoniens, le globe Theater. Ensuite, Shakespeare se tourne vers l'écriture de pièces dramatiques. Celles-ci prendront deux directions. D'une part, il compose despièces historiques, relatant sur un mode épique de l'histoire de l'Angleterre à la fin du Moyen Age. D'autre part, il produit une dizaine de comédies qui rencontrent un grand succès, Shakespeare excellant notamment dans le développement d'intrigues sentimentales où brillent les mots d'esprit.
Ensuite viendront sept années d'intense activité créative, de 1600 à 1607. Il écrira beaucoup durant cettepériode, notamment les tragédies les plus sombres, dont il emprunte les sujets soit à l'histoire romaine, soit à des sources historiques semi-légendaires, comme c'est le cas pour Macbeth.
Il ne délaisse pas la comédie, mais privilégie alors le modèle plus complexe et intellectuel des « comédies problématiques » ou « dramatiques », où les personnages débattent longuement de leurs valeurs.
En 1609est publié le principal recueil poétique de Shakespeare, Les Sonnets. Puis jusqu'à 1611 il s'oriente vers les « tragi-comédies » à sujet romanesque, véritable synthèse de son art où une situation critique se retourne inopinément pour donner lieu à un dénouement heureux. Sa carrière s'achève avec La Tempête.
William Shakespeare est enterré à Stratford-upon-Avon en 1616. Enfin, en 1623 serontpubliées ses œuvres complètes par les amis du dramaturge du « Folio ».

Qualification de l’œuvre.Macbeth est une tragédie élisabéthaine, un genre créé en Angleterre sous le règne de Elisabeth Première, d'où son nom. Il se joue en général en plein jour et à ciel ouvert. Les spectateurs composent un public socialement bigarré -dont Shakespeare nous donne parfois l'image dans ses pièces où les personnagesnobles se mêlent aux bourgeois ainsi qu'aux personnages de condition modeste.
Le théâtre élisabéthain se caractérise par l'absence quasi complète de décor, l'absence de conventions contraignantes comparables à celles que l'on rencontrera dans le théâtre classique français – il n'y a pas de règle des trois unités comme le montre Macbeth, dont l'action se déroule sur un temps long, en Écossemais aussi en Angleterre dans l'acter IV -, et plus encore l'absence de « bienséances » «  étroitement conçues (ce qui ne signifie pas que tout soit permis) : non seulement ce théâtre favorise les mises en scène spectaculaires, mais il tolère volontiers la présence du surnaturel, de la violence ou de l’érotisme. Les rôles féminins sont tenus par des acteurs, ce qui peut inciter les dramaturges àjouer de représentations caricaturales... Lady Macbeth, cette tentatrice qui insinue le mal à l'oreille de son mari hésitant, en ai un bon exemple !
La tragédie, dont le propre est de relater la chute d'un grand personnage, n'était pas le seul genre populaire, il y avait également la comédie des mœurs. Dans ce théâtre de sensations fortes, cependant, les intrigues sanglantes étaient très appréciées :crimes, vengeances et tyrannies fournissaient des sujets de choix. On trouve tout cela dans Macbeth. Le théâtre élisabéthain apprécie les figures de méchants, car il n'a pas renoncé à toute finalité exemplaire sur le plan moral : autant que la tragédie antique, il est l'héritier de la tradition des « moralités », pièces médiévales où les vices et les vertus étaient présentés par des...
tracking img