Fiche lecture pierre bourdieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CODETTA Stéphane

DUPRECA

30/01/09

Culture Générale

Sur la télévision

suivi de l’article :

L’emprise du journalisme

par Pierre Bourdieu

Biographie rapide de l’auteur :

Pierre Bourdieu est un intellectuel français né à Denguin le 1er août 1930 et décédé à Paris le 23 janvier 2002 à l’âge de 71 ans. Il est célèbre pour son activité de sociologue et pour avoir fondé larevue Actes de la recherche en sciences sociales. Assistant à la faculté d’Alger, il devient par la suite directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et professeur au Collège de France. Il est l’auteur d’un grand nombre d’études portant entres autres sur la domination masculine, le statut de l’art, la faillite du système éducatif dans son rôle d’ascenseur social, lapersistance des inégalités, les dérives médiatiques etc. Sa pensée a exercé une importante influence dans les sciences humaines et sociales, en particulier sur la sociologie française de l’après-guerre.

A partir de 1980, il s’implique activement dans la vie publique mais ce n’est que dans les années 1990 qu’il s’engage avec force en première ligne médiatique et use de sa notoriété de sociologuedans la vie politique. Par exemple lors des grèves de novembre et décembre 1995, il défend les grévistes ou encore il soutient le mouvement des chômeurs de l’hiver 1997-1998.

Pierre Bourdieu est également connu pour son emploi d’un jargon particulièrement important et de néologismes derrière lesquels se trouvent des idées que certains de ses critiques considèrent comme simples. Bourdieu défendl’utilisation d’un vocabulaire et d’une syntaxe complexes car selon lui un langage spécifique est nécessaire pour être précis et rompre avec les automatismes de la pensée.

Quelques unes de ses principales œuvres : Les héritiers, les étudiants et la culture (1964), L’amour de l’art, les musées et leur public (1966), Questions de sociologie (1981) ou encore Sur la télévision (1996) (liste nonexhaustive).

Contexte dans lequel s’inscrit Sur la télévision :

Le livre Sur la télévision est la transcription revue et corrigée de l’enregistrement intégral de deux émissions intitulées « Sur la télévision » et « Le champ journalistique », elles ont été réalisées le 18 mars 1996 dans le cadre d’une série de cours du Collège de France. Elles ont été diffusées par Paris Première en mai 1996. Enannexe de ce livre se trouve l’article L’emprise du journalisme, il s’agit d’un article initialement publié en introduction d’un numéro de la revue Actes de la recherche en sciences sociales. Ce texte reprend de façon plus rigoureuse les thèmes abordés dans Sur la télévision.

Dans son avant-propos ici, Pierre Bourdieu affirme que la télévision fait courir un grand danger aux différentes sphèresde la production culturelle, art, littérature, science, philosophie, droit mais aussi à la vie politique et à la démocratie.

Ce livre est composé de deux parties (« Le plateau et ses coulisses » et « La structure invisible et ses effets »), j’ai donc décidé de garder cette structure pour le plan de cette fiche de lecture.

Première partie : Le plateau et ses coulisses

L’idée principale decette première partie est que, selon Bourdieu, l’accès à la télévision a pour contrepartie une forte censure car le sujet est imposé, les conditions de communication le sont également et le temps de parole est limité. Si bien qu’au final, peu de choses sont réellement dites.

Pour cela, il prend l’exemple des faits divers par lesquels il explique que la télévision distille des informations quiintéressent tout le monde mais qui n’ont en réalité pas ou peu d’intérêt (« Une part symbolique de la télévision consiste à attirer l’attention sur des faits qui sont de nature à intéresser tout le monde, dont on peut dire qu’ils sont omnibus. Les fais omnibus sont des faits qui ne doivent choquer personne, qui sont sans enjeu, qui ne divisent pas, qui font le consensus, qui intéressent tout le...
tracking img