Fiche lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4810 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PSYCHOLOGIE SOCIALE :
FICHE LECTURE « LA MOTIVATION » :
De Fabien Fenouillet

Introduction :
* Le terme « la motivation » est employé depuis la deuxième moitié du XXème siècle.
* Derrière ce terme, se cache les raisons qui poussent tout à chacun à agir, mais aussi qui expliquent pourquoi de manière énigmatique certaines réussissent alors que d’autres échouent.
* Actuellement,plusieurs théories expliquent ce qu’est la motivation.
* Deux méthodes pourraient régler ce problème de définition de ce concept :
* 1ère  méthode : nier ce concept.
PB : elle nie en bloc le regroupement des faits auxquels s’attachent les différentes théories motivationnelle.
* 2ème méthode : définir la motivation au regard d’une seule théorie.
PB : il n’existe pas de théorie àmême de rendre compte de l’ensemble des phénomènes dit motivationnels.

* Impossible de définir ce qu’est la motivation.

CHAPITRE 1 : EMERGENCE DE LA MOTIVATION :
I) Les premières approches motivationnelles :
* Parler de motivation pour expliquer le comportement revient à se demander pourquoi l’individu agit.
* Aristote = évoque l’idée qu’il existe des passions qui vont guiderle comportement.
* Platon = l’âme serait composée de l’appétit, du cœur, et de la raison, qui ensemble gouvernent dans un rapport complexe, les actions humaines.
* Epicure = il fait du plaisir la cause centrale du comportement. Les besoins sont hiérarchisés et le plaisir est le fruit d’un savant calcul permettant de réduire au minimum le déplaisir.
* Hédonisme (populaire en XVIIIèmesiècle et le reste à nos jours) = le comportement s’explique principalement par la recherche de plaisir et l’évitement de la douleur.
Les raisons du comportement sont donc purement personnelles.
* Individus rationnels : choisissent les comportements qui maximisent les résultats positifs et qui minimisent les résultats négatifs.
* Limite : difficulté de déterminer les évènements qui sontsusceptibles de provoquer du plaisir ou de la douleur.

* 1ère étude sur « la motivation » : basé sur l’instinct. ( heure de gloire de cette théorie XXème siècle)
3 sens pour le mot instinct :
* Référence à des comportements innés, fixes et stéréotypés.
Ex : cris d’un bébé, construction d’une ruche…etc.
* Référence à une pulsion qui pousse certaines personnes à commettre des actessous le coup d’une force irrépressible.
Ex : pulsion qui pousse une mère à protéger ses enfants.
* Référence à une forme de sixième sens, lorsqu’une personne effectue un acte sans paraître réfléchir.
Ex : les tireurs d’élites qui d’instinct vont atteindre la cible sans donner l’impression de viser.
* McDougall = 1er auteur à proposer une théorie de l’instinct.
Les instincts induisentdes comportements dirigés vers un objectif.
* Comportementalistes = les processus mentaux ne sont que des résidus d’actes moteurs et les principes d’un apprentissage par association suffisent pour expliquer l’ensemble des comportements humains. (plus question de comportements innés).
* Domine la psychologie jusqu’aux années 60, et entraîne la disparition du terme d’instinct.

II)Motivation et Béhaviorisme :

1) Le conditionnement :
* Le béhaviorisme = tout comportement est appris et non inné.
Deux principes d’apprentissage :
* Conditionnement classique ou répondant (Pavlov) :
SN + SI = SC
* Conditionnement opérant (Skinner) :
Renforcement négatif ou positif
* les béhavioristes se servent du concept « drive » pour expliquer le « pourquoi » ducomportement.

2) Le Drive et l’incitation :
* « Drive » = (énergie, dynamisme) a été introduit par Woodworth en 1918 pour décrire le réservoir d’énergie qui pousse un organisme à adopter certaines comportements.
* Hull = ce sont les déficits physiologiques, ou besoins, qui poussent l’organisme à l’action. Besoins qui créent les « drives »
le « drive » a une fonction énergétique et...
tracking img