Fiche sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche sociologie

*Introduction
I)Qu'est ce que la sociologie ?
A) Plusieurs approches de la sociologie
L'objet est d'étudier l'Homme dans son milieu social. C'est la science de la vie sociale et des sociétés.
-La théorie des réalités sociales a été inventée par Ferdinand Tonnies (1855-1935).
Les définitions de la sociologie sont multiples et pour Raymond Aron (1905-1983), lessociologues sont d'accord sur une seule chose : l'impossibilité de définir correctement cette discipline.
Selon King Merton (1910-2003), il est impossible de concevoir une théorie générale en sociologie.
B)Des objets et méthodes différents
Son objet est le domaine social. Or le social évolue, se transforme ce qui donne le caractère pluriel de la sociologie. De plus, les réalités sociales àétudier sont complexes. On parle donc d'objets et de méthodes au pluriel.
Plusieurs approches de la réalité sociale. La pluralité s'explique par les questions que l'on pose à la réalité sociale et selon l'échelle d'observation (groupe restreint ou société). Une définition est par nature figée. Elle a un caractère définitif, absolu, or l'objet de la sociologie se modifie constamment. Il n'y a doncpas de définition scientifique de la sociologie.
La sociologie ne fonctionne pas sur des dogmes. Elle va se fonder sur des concepts qui sont des traductions de la réalité sociale. Il y a différents paradigmes (système d'explication et de concept) en sociologie. On est devant un ensemble de théorie, de système d'explication, de concept et de questionnement commun sur le social. Les paradigmess'organisent autour d'une préoccupation ou d'une question centrale posée au social. Certains sociologues insistent sur le déterminisme du comportement humain (l'Homme est produit par son milieu). Ils vont mettre l'accent sur le système. D'autres insistent sur le jeu des relations sociales qui influence l'humain. Ils s'intéressent plus à l'acteur, l'individu et aux relations entre acteurs. Lessociologues ont des démarches macro sociologiques qui s'intéressent aux fonctionnement global des sociétés. D'autres ont une démarche micro sociologique : le regard se porte plus sur les relations inter-individuelles. Une «bonne» sociologie devrait réaliser des allers-retours entre macro et micro sociologie et donc faire à la fois une observation de détail et aussi un cadre théorique plus global.C)La naissance de la sociologie
Il y a toujours eu des philosophes qui se sont intéressés aux phénomènes sociaux. Mais la sociologie n'est apparue qu'avec la modernité.
1)L'évolution des sociétés
Elle va expliquer la naissance de la sociologie. C'est le passage de la société traditionnelle à la société moderne. La sociologie est caractéristique de la société moderne. La société traditionnelle secaractérise par une organisation totale. Elle prime sur les individus. Elle est un système englobant qui s'impose aux individus. Dans ce type de société, la sociologie est superflue car les autorités structurent la connaissance et l'action. La société moderne a un poids moins fort pour favoriser le changement et l'émergence d'individus novateurs. On s'émancipe des forces traditionnelles (comme lareligion). Ce n'est plus le passé qui fait autorité mais le présent plus ou moins projeté dans l'avenir. Le devenir est indéterminé, ce qui va expliquer la multiplication des grilles de lecture et des paradigmes.
2)Des explications divergentes
Tout le monde est d'accord pour dire que la sociologie n'est apparu qu'au 19ème siècle mais pour des raisons différentes :
Pour Jean Duvignaud(1921-2007), la sociologie est la fille de la Révolution Française. Elle ne pouvait pas se développer quand la société était perçue comme figée. C'est le changement social qui oblige à réfléchir sur l'organisation sociale la sociologie progresse avec les transformations sociales. Les crises sont le laboratoire de la sociologie. L'accent est mis sur le changement, le conflit.
Pour Robert Nisbet...
tracking img