Fiche spectacle apollonia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1832 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
(A)POLLONIA

Présentation

Apollonia est un recueil de plusieurs textes choisis par Krzysztof Warlikowski, le metteur en scène. On y retrouve des textes de l’Antiquité comme L’Orestie d’Eschyle ou Iphigénie d’Euripide. Mais également des textes très contemporains d’Hanna Krall, témoignages de ce qu’elle a vécue lors de la Seconde Guerre Mondiale. Encore six autres extraits d’auteurs detoutes époques complètent ce montage. La pièce est en polonais surtitré, elle dure 4 heures.
Le thème de la pièce est le sacrifice humain, et ses conséquences sur le sacrifié ainsi que sur ceux qui ont accepté le sacrifice. Le ton du spectacle est plutôt tragique et l’humour lorsqu’il est présent est très noir. Cependant, comprendre cette pièce lors de sa représentation est très difficile, même enlisant le dépliant qui narre l’histoire scène par scène et en en ayant discuté en classe auparavant. La difficulté vient du fait que la pièce est surtitré en polonais. La traduction comportait beaucoup d’erreur et l’écran se trouvait en haut à gauche lorsque l’action se produit en bas, à droite. Le montage étrange des textes et la scénographie complexe ne m’ont pas aidé.

Le nombre de textes étantimportant, le nombre de personnages aussi. Il y a Héraclès, le juge, Alceste, Apolonia, Ryfka, Clytemnestre, la tante, Thanatos, l’officier, Slawek, Phères, le père d’apolonia, Apollon, Athéna, Costello, Admète, Iphigénie, la mère, Agamemnon, Oreste, Amal et le petit-fils. Ils n’y a pas autant d’acteurs que de rôles, par conséquent, certains jouent deux voire trois personnages aux cours de lapièce. On peut ajouter à cette liste des figurants qui sont en fait des pantins. On les déplace selon les scènes et ils servent parfois de substitut aux acteurs.

La pièce

(A)pollonia est une pièce très contemporaine qui traite des préoccupations principales de l’Homme : « il est moins simple d’être saint que salaud », où est le bien et où est le mal ? . Elle est présenté sous une forme très «trash » De par sa scénographie et le montage très surprenant des textes. L’axe est placé sur le sacrifice humain : Iphigénie meurt pour qu’ai lieu la guerre de Troie, Alceste meurt pour que son mari Admète vive et Apollonia parce qu’elle à caché des juifs dans sa maison. Warlikowski a ainsi voulu montrer que l’homme sème la mort partout où il passe, et ce à n’importe qu’elle époque. Quelledifférence entre les guerres grecques et les guerres mondiales du XXème siècle ? Les raisons de la confrontation sont l’avarice et le sentiment de supériorité, des innocents sont tués et la morale n’existe plus. On nous montre donc la Shoah à la manière de la tragédie grecque.
Cette pièce est particulièrement appréciée par la critique. Elle est présentée comme une merveille des temps modernes. Pourtant jen’ai pas du tout aimé, j’ai trouvé cette pièce violente, provocante et immorale. La scénographie est étrange et le mélange de textes me laisse confuse. Je me suis vite perdue dans la pièce, n’y comprenant plus rien. Tout ce que je comprenais c’était l’horreur, et la répétition incessante de l’incarnation du mal directement sur scène. C’est pourquoi je serais incapable de raconter l’histoireprécisément, et d’associer la mise en scène au texte. Les acteurs jouant parfois plusieurs rôles, je ne peux pas toujours dire qui joue qui à quel moment.
D’après une critique du journal « La terrasse », Warlikowski réussit « à s’abstenir de donner des leçons ». Pourtant n’est-ce pas le message qu’il tente de faire passer ? l’Homme n’a-t-il jamais su retenir la leçon donnée par tous ces innocents morts? Alors pourquoi a-t-il inséré dans son spectacle un discours de Jonathan Littell qui raconte la seconde guerre mondiale avec des chiffres, des chiffres qui ne cessent de devenir affolant ? alors pourquoi crie-t-il lorsqu’il prononce ce discours ? Pourquoi la lumière est-elle rouge à cet instant ? Pourquoi alors ajouter une conférence de Costello qui met l’Homme au rang des animaux ,...
tracking img