Fiche sur la monnaie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE THEMATIQUE
LA MONNAIE.

¤ Le tps de l’étalon-or, de la stabilité monétaire, de la « pax britannica ».
➢ Le rôle passif d’une monnaie unité de mesure.
- instrument d’échange.
- Unité de compte qui permet de comparer les biens et les services.
- Instrument de réserve de valeurs.
L’Etat libéral doit :
- garantir une valeur stable àla monnaie.
- Avoir le meilleur tx de couverture possible.
- Avoir une banque centrale indpdte.
➢ Réussites et faiblesses du gold standard.
- un sys stable pr les monnaies et les prix : la belle époque pr les rentiers.
- Mais des faiblesses : sys trop rigide, inégale répartition du stock d’or mondial.

¤ La 1ère GM bouleverse le goldstandard.
➢ recours à l’inflation de guerre : 1ère exp de gonflement de la masse monétaire, elle abouti à l’abandon de l’étalon-or.
➢ Endettement.
- Les Européens deviennent débiteurs (45% du stock d’or aux EU en 1919).
- Européens vaincus sur le plan éco.
- 1ère GM : rupture ds la 2nde M, de la « pax britannica ».

¤ Un replâtrage bien fragiledu gold standard : le gold exchange standard.
➢ Le GES (Gênes : 1922) et le gold bullion standard : la difficile remise en place d’un cadre monétaire stable.
- Car dès 1919, le Gold standard ne fcte plus qu’aux EU, ailleurs les monnaies flottent + le RU (pivot du GS) est en déclin. + en Europe centrale : manque de confiance -> hyper-inflation.
- Le GES permetd’économiser l’or car création de monnaies de réserve, monnaies de 2nd rang + GBS : plus autant de libre convertibilité.
➢ Un sys fragile comportant des failles déjà avt 1929.
- RU qui vit largement au dessus de ses moyens.
- Dpdce/EU très dangereuse.
- Oligopole financier mondial qui fcte mal.
- Tendance à l’inflation et à la création de monnaiespar démultiplication des réserves.

¤ L’effondrement du GES qui ne résiste pas à la crise de 29.
➢ La fin de la convertibilité en or des monnaies.
Juillet 31 : crise all -> l’all isole sa monnaie et ne respecte plus le GES.
20 sept 1931 : le RU laisse flotter la £ à la baisse sous contrainte.
Mars 33 : Roosevelt laisse flotter le $.
Janv 34 : dévaluation officielle du $ de 41% (choixde Roosevelt pr faire repartir l’éco intérieur) : le $ redevient convertible en or, le seul jusque 45.
1935-36 : disparition du bloc-or.
1er oct 36 : « dévaluation honteuse » de la Fce, suspension de la convertibilité en or du franc.
➢ La division du monde en blocs monétaires rivaux : le « chacun pr soi ».
- responsabilité énorme des EU : juin-juillet 33, gde conférence àLondres pr revenir sur la stabilité des changes -> échec à cause des EU qui se montrent très nationalistes.
- A partir de 33, le monde va se fragmenter en blocs monétaires rivaux.
$ : EU, Amérique latine.
£ : RU, empire colonial britannique, Argentine, Japon, Iran, Espagne, Scandinavie.
Bloc or qui reste fidèle au GES : France, Italie de Mussolini, Suisse, Benelux -> Il disparaît en36.
L’all reste isolée et vit sans dévaluer.

Sept 36 : conférence EU-RU-Fce pr essayer au jr le jr de stabiliser les monnaies et de limiter les fluctuations.
⇨ Après l’échec de la conf de Londres, pas d’autres négociations jusqu’à BW.

¤1945-73 : le SMI, un GES amélioré qui consacre le rôle dominant du $.
➢ un GES adapté, centré sur le $.
- l’or reste l’étalonuniversel des monnaies.
- Rôle privilégié du $ : EU= 2/3 du stock d’or mondial.
➢ Des parités fixes : l’obligation de rigueur : chq Etat doit déclarer la parité de sa monnaie en $ et en or (possibilité de variation de 1$, sinon intervention des banques centrales).
➢ Des « amortisseurs » : plus de coopération int.
- création du FMI.
- Création de...
tracking img