Fiche sur les fables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique qui débute au milieu du XVIIe siècle, en France et en Europe. Ce terme désigne les œuvres qui prennent pour modèle l'art antique et la recherche du vraisemblable. Il désigne d'une part les auteurs de l'antiquité dignes d'être imités et d'autre part les auteurs français du XVIIe siècle qui ont développé un art de mesure et de raison endéfendant le respect et l'imitation des Anciens. L'écriture classique est fondée sur la raison, le naturel et le vraisemblable. Les œuvres classiques se donnent en effet pour objectif d'amener le public à réfléchir sur ses propres passions. Car l'idéal artistique du classicisme s'accompagne d'un idéal moral incarné dans la figure théorique de l'honnête homme. Cette expression résume toutes les qualitésque l'on peut attendre d'un homme de Cour: politesse, culture, humilité, raison, tempérance, respect des règles, capacité à s'adapter à son entourage.


La querelle des Anciens et des Modernes est une polémique née à l’Académie française et qui agita le monde littéraire et artistique de la fin du XVIIe siècle.

Les différents partis en présence
Les anciens (Boileau, LaFontaine, La Bruyère) défendent la théorie classique et prônent le retour aux sources, l'antiquité grecque et latine, le passé biblique.
Les modernes (Thomas Corneille, Perrault) pensent qu'il faut évoluer, suivant l'enrichissement apporté par les siècles.
Les conciliateurs (Saint-Évremond, Fénelon, Fontenelle) osent une position médiane : la littérature antique doit être considérée comme un exemple,mais ne doit pas freiner l'évolution en restant le seul modèle.
Les faits marquants
1676 - 1677 : L'affaire des inscriptions. Les inscriptions sur les monuments officiels doivent-elles être faites en latin ou en français ?
1687 : Le règne de Louis XIV est-il supérieur à l'antiquité, comme l'écrit Perrault dans son poème à la gloire du roi soleil ?
1697 : Réconciliation, mais les modernes ontl'avantage.
1713 - 1714 : querelle homérique. Homère était-il un génie ?
Conséquences
Le public perd en partie sa ferveur dans le classicisme : l'esprit critique de Perrault ou Thomas Corneille a gagné. La doctrine classique n'est plus aussi solide après la mort de Louis XIV, en 1715.

Durant le XVIIe siècle on retrouve le théâtre, la comédie, le roman, la poésie, la tragédie et lapeinture.
Le théâtre: L' Abbé d' Aubignac joue un rôle important car dans La Pratique du théâtre en 1657 il analyse le théâtre antique et le théâtre contemporain et en tire des principes qui constituent les bases du théâtre classique.
La tragédie: Le grand tragédien classique Racine a écrit des tragédies où les héros sont condamnés par la fatalité, enfermés dans un destin qui révèlel'absurdité de leur existence et ne peut les mener qu'à la mort. Andromaque, 1667 – Phèdre, 1677...
La comédie: Un auteur comme Molière essaie de redonner une forme de noblesse à la comédie et s'inspire pour cela des règles du théâtre classique. Tartuffe, 1664 - Dom Juan,1665 – L'Avare, 1668
Le roman: Madame de La Fayette situera l'action de La Princesse de Clèves, chef-d'œuvre du genre, à la Cour d' HenriII de France, soit approximativement à la même époque. Ce roman représente d'ailleurs bien les ambiguïtés du classicisme car il s'éloigne des romans sentimentaux par son volume modeste et la sobriété de son écriture mais il reprend certains traits de la préciosité dans la peinture des sentiments. La Comtesse de Tende, 1664 – Mémoires de la cour de France pour les années 1688 et 1689
La poésie:Jean Pierre Collinet lorsqu'il a établi des éditions des œuvres de Boileau et Perrault, a fait remarquer que le XVIIe siècle est, malgré les apparences, un siècle sans poésie et que seuls La Fontaine ou Racine échapperaient à cette règle. Ode – Plainte d'un chrétien – A monsieur Vitart
La peinture: Elle tend vers un idéal de perfection et de beauté à travers des sujets nobles, de préférence...
tracking img