Fiches auteurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
François RABELAIS : 1483 – 1553 Humanisme
Médecin et écrivain humanisme français de la Renaissance. Né près de Chinon (Indre-et-Loire) en 1483 - Décédé à Paris le 09 avril 1553.
Né d'un père avocat, François Rabelais étudie le latin, le grec, et correspond avec le célèbre humaniste Guillaume Budé. Il a d'abord été moine et traducteur avant d'exercer les fonctions de médecin puisd'écrivain. Homme de la Renaissance, il a allié, sa vie durant, foi en Dieu, discours anticléricaux, pensée humaniste et sens de la farce. Ses deux principaux héros littéraires, des géants, père et fils, sont issus de la littérature du Moyen Age.
Dans ses deux œuvres majeures, Pantagruel et Gargantua, il fait preuve d'un style hors du commun, d'une richesse de vocabulaire exceptionnelle et associedes opinions "éclairées" sur l'éducation, l'extension des savoirs ou la guerre, à une technique littéraire où le récit historique se mêle aux inventions fantastiques.
Virtuose du langage et grand créateur de mots, polémiste, savant, précurseur dans de nombreux domaines, François Rabelais réalise la synthèse entre la tradition comique carnavalesque du Moyen Age et les nouveaux savoirs de laRenaissance.
Œuvres : Pantagruel 1532 Gargantua 1534 Le Tiers Livre 1546 Le Quart Livre 1552 Le Cinquième Livre 1564 (posthume)

William SHAKESPEARE : 1564 - 1616
Considéré comme l’un des plus grand poètes dramaturges et écrivains anglais, Shakespeare est né en avril 1564 et mort en 1616, à Stratford upon Avon, dans le comté de Warwick.
Figure éminente de la cultureoccidentale, Shakespeare continue d’influencer les artistes d’aujourd’hui. Il est traduit dans un grand nombre de langues et ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. Shakespeare est l’un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie.
On mesure l’influence de Shakespeare sur la culture anglo-saxonne en observant les nombreuses références qui lui sontfaites, que ce soit à travers des citations, des titres d’œuvres ou les innombrables adaptations de ses travaux. L'anglais est également surnommé « la langue de Shakespeare ».
Œuvres :
Tragédies : Roméo et Juliette 1590 Hamlet 1601 Othello 1604
Comédies : Le songe d’une nuit d’été 1594-1595 Beaucoup de bruit pour rien 1598-1599 Tout est bien qui finit bien 1601-1608

PierreCORNEILLE : 1606 – 1684 Classicisme / Baroque
Pierre Corneille, né à Rouen le 6 juin 1606 et mort à Paris le 1er octobre 1684, est un auteur dramatique français issu d'une famille de petite bourgeoisie, dont le père avait la charge de maître des eaux et forêts.
Corneille fait des études brillantes dans un collège de Jésuites puis il se passionne pour les stoïciens latins, et pour leur éloquencelogique et raisonneuse, ce qui marquera profondément  la construction de ses tirades.
Il est amené à poursuivre des études de droit, et devient avocat en 1624. Mais, préférant écrire, il décide d’abandonner le droit pour le théâtre dès 1629.
Corneille écrit sa première tragédie, Médée, en 1635, et c'est en 1636, qu'il fait l'apologie du théâtre dans une pièce hybride, « un étrange monstre »,L'Illusion comique.
Enfin, Corneille se sent vieux, affaibli tant par la maladie que par l'émergence d'un rival, insolemment jeune et brillant : Racine. C'est d'ailleurs la Bérénice de ce dernier qui l'emporta aux yeux du public sur Tite et Bérénice.
Œuvres : Mélite 1629 L’Illusion Comique 1636 Le Cid 1637 Œdipe 1659

Jean RACINE : 1639 – 1699 Classicisme
Racine, né à La Ferte-Milon le21 décembre 1639 en Picardie, et mort à Paris le 21 avril 1699, est un poète tragique.
Il appartient à la moyenne bourgeoisie, et est orphelin dès l’âge de 4 ans ; c’est alors sa grand-mère qui le recueille.
Il étudiera à Port-Royal-des-Champs à partir de 1649, puis ira dans un collège à Beauvais, haut lieu Jansénisme (classe de philo au collège d’Harcourt à Paris en 1658).
Sa...
tracking img