Fiches de citations de 'tous les matins du monde' p.quigrand

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Citations

« Monsieur de Sainte Colombe ne se consola pas de la mort de son épouse. » (p. 9)
✴ « Monsieur de Sainte Colombe ne se consola pas de la mort de son épouse. Il l’aimait.» (p. 9)

✴ «Je suis si sauvage, Monsieur, que je pense que je n'appartiens qu'à moi-même ».

✴ « Tandis que le chant montait, près de la porte une femme très pâle apparut qui lui souriait [...]. C'était safemme et ses larmes coulaient. » (p. 36-37)

« Il mit devant lui ses deux mains. Elles étaient tachées par la mort et il en fut heureux.»

« - Vous faites de la musique, Monsieur. Vous n'êtes pasmusicien. » (p. 47)

« - Un instrument n'est pas la musique. Vous avez là de quoi vous racheter un cheval de cirque pour pirouetter devant le roi. »

«La vie est belle à proportion qu'elle est féroce»« - Je m'en veux de m'être laissée sécher tout d'abord par votre souvenir, ensuite par pure tristesse. »

«Tous les matins du monde sont sans retour. »

« Elle tendit ses seins comme avaitfait sa sœur. »

« - Monsieur, vous vivez dans la ruine et le silence. On vous envie cette sauvagerie. On vous envie ces forêts vertes qui vous surplombent. »

«La musique est simplement là pourparler de ce dont la parole ne peut parler. En ce sens, elle n'est pas tout à fait humaine.»

« -Que recherchez-vous, Monsieur, dans la musique?
-Je cherche les regrets et les pleurs.»

«- Je ne saiscomment dire : Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids. »

«il s’enferma dans la musique. »

« Votre palais est plus petit qu’une cabane et votre public estmoins qu’une personne. »

« Je me suis dit : je veux quitter ma famille, je me vengerai de cette voix qui m’a abandonné, je veux devenir un violiste célèbre. »

« Il est furieux parce que hier, j’aijoué devant le Roi à la chapelle. »

« Non seulement il ne parla plus durant six mois, mais mon maître ne toucha plus sa viole. C’était la première fois que ce dégoût lui naissait. »

« Je vais...
tracking img