Fichez-leur la paix!

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fichez-leur la paix!
Par Norbert Bensaïd
Dès la maternelle, on harcèle les enfants pour qu’il soient les “meilleurs”. Va-t-on désormais persécuter les foetus?
Chacun sait qu’on ne laissepas un rosier pousser à son gré: on le taille, on l’arrose, on le nourrit d’engrais. Et personne ne discute les soins et la surveillance dont les femmes enceintes sont l’objet: elles ne doivent pas sefatiguer ni fumer, ells doivent se nourrir convenablement et, autant que possible, éviter, bien sûr, les contrariétés. Pourquoi alors ne pas aller au-delà de préoccupations aussi prosaïques et ne pasagir sur le foetus lui-même en favorisant ses “engrammes”, en harmonisant ses “énergies”, en fortifiant son “mental”, etc.?
On voit bien à quelle angoisse cette grande ambition prétend répondre:on craint de fabriquer un enfant anormal ou, plus simplement, imparfait. L’élaboration d’un enfant achevé à partir d’une microscopique cellule est peut-être ce qu’on connaît de plus merveilleux, maisce miracle souffre d’une faiblesse: il se déroule en dehors de notre regard et se dérobe à notre intervention. Bien sûr, l’échographie permet de jeter de temps en temps un coup d’oeil sur ce qui sepasse et même d’explorer in utero des malformations repérables. Mais elle ne nous dit pas si l’enfant qui va naître sera aussi beau, intelligent et fort qu’il convient. Aussi “performant”.
Lapression sociale est en effet catégorique: on ne peut pas être heureux que si on est parmi les meilleurs. D’un bout de scolarité à l’autre il faut être tous les premiers de la classe. D’ordinaire, ceharcèlement – dont les conséquences ne sont pas toujours très heureuses – ne s’exerce qu’à partir de la maternelle. Mais n’est-il pas déjà trop tard? Ne vaudrait-il pas mieux faire ce qu’il faut, dès lestade foetal, pour que le rejeton soit assuré de devenir champion, virtuose ou, à défaut, polytechnicien?
L’habitude se prend, aujourd’hui, de penser que les limites de notre savoir et de notre...
tracking img