Fifou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1613 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Puisque tout semble condamner l’accusé au point que tous effectivement le condamnent, d’où vient le doute qui titille le huitième homme ? De sa profession. Si on ne sait effectivement rien de l’identité de ces jurés, on connaît en revanche leurs occupations. Numéro 8, pour sa part, fait dans l’architecture, c’est-à-dire le jeu de construction : un métier qui l’oblige à manier de grands volumes -édifices, monuments - donc à prendre du recul afin de pouvoir les apprécier d’un coup d’œil. Un œil exercé en outre à repérer les défauts de fabrication. Alors s’il affirme que l’accusation repose sur des fondements caducs, on peut le croire, n’est-ce pas ?
* Henry Fonda : Juré n°8 / Mr Davis
* Martin Balsam : Juré n°1
* John Fiedler : Juré n°2
* Lee J. Cobb : Juré n°3
* E.G.Marshall : Juré n°4
* Jack Klugman : Juré n°5
* Ed Binns : Juré n°6
* Jack Warden : Juré n°7
* Joseph Sweeney : Juré n°9 / Mr McCardle
* Ed Begley : Juré n°10
* Jiri Voskovec : Juré n°11
* Robert Webber : Juré n°12
* John Savoca : l'accusé
* Rudy Bond : le juge
* James Kelly : le garde
* Billy Nelson : un employé de la cour

Pour un premier film, c'estun premier film ! Sidney Lumet, en 1957, n'avait pas d'expérience de la caméra de cinéma, mais il se lança dans le projet, adaptant une histoire en noir et blanc et avec l'aide de Reginald Rose, l'auteur la pièce, et s'adjoignant comme co-producteur les services d'Henri Fonda dont ce sera d'ailleurs la seule excursion dans le domaine de la production. Malgré son succès mitigé aux USA à l'époque desa sortie, le film a depuis longtemps gagné ses galons de film culte.
Le film s'ouvre sur la fin des débats du procès d'un jeune hispano-américain. Face au jury, le juge, un rien désabusé, rappelle que le meurtre au premier degré (avec préméditation) de son père, dont est accusé le garçon, lui vaudra obligatoirement la peine capitale s'il en est reconnu coupable, et que toute décision du jurydoit, pour être valide, être prise à l'unanimité. Les jurés assistants sont excusés et le jury constitué de douze hommes se retire dans une salle de délibération qui sera fermée à clé. Le premier juré tente un peu d'organisation et lance un premier tour de table. L'unanimité est manquée d'une seule voix, celle du juré n°8 (Henri Fonda), qui souligne que compte tenu de la portée de leur vote, ilsouhaite que la discussion ne soit pas escamotée par une décision trop vite unanime. S'engage alors un âpre débat ponctué de votes de réévaluation.
Outre l'introduction et la scène de sortie, dont la durée totale ne doit pas excéder trois minutes, l'intégralité du film est constitué du huis clos de la délibération, dans la salle fermée, avec de rares escapades dans les lavabos attenants, et quatreouvertures brèves de la porte permettant à l'huissier d'apporter ou de reprendre des pièces à conviction que le jury souhaite étudier. Les jurés, écrasés de chaleur malgré la présence d'un ventilateur dont ils ne comprendront le fonctionnement que tardivement, ne sont connus que par leurs numéros, de 1 à 12, et pour la plupart par leurs professions. Seuls deux d'entre eux se présenteront l'un àl'autre par leurs noms (les jurés 8 - Mr Davis (architecte) / Henri Fonda et 9 - Mr McCradle (le vieil homme) / Joseph Sweeney) à leur séparation sur les marches du palais. La quasi totalité du film est donc consacrée à leur débat, aux renversements d'opinions au cours de la discussion, partant de la position d'un homme seul contre tous, jusqu'à l'acquittement de l'accusé. C'est d'ailleurs dans lamanière dont s'opère cette évolution que réside l'intérêt du film et non dans un quelconque suspens d'allure policière. C'est dans la confrontation des personnalités, de leurs valeurs, de leurs psychologies, de leurs convictions, de leurs préjugés, que se construit la narration et la tension.
Chaque juré est représentatif d'un type de comportement. Tous sont manifestement des gens ordinaires et...
tracking img