Figure de style

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (617 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lycée E.O.L.BADJI ZIG. Année scolaire 10-11
M. NDONGClasse : Tles A et E

LES FIGURES DE STYLE

Une figure de style, appelée aussi figure de rhétorique, est un procédé d’écriture qui permetd’exprimer les choses différemment de l’usage courant. Elle rend un texte expressif. L’écrivain utilise les figures de style pour que le lecteur ressente davantage les émotions qu’il veutfaire passer : pour cela il détourne le sens des mots ou il leur donne un sens nouveau. Les figures se regroupent en fonction de leur rôle : on distingue ainsi celles qui établissent ou traduisent desanalogies, celles qui amplifient, celles qui atténuent, celles qui expriment des oppositions.

FIGURE | PROCEDE | EFFETS | EXEMPLES |
METONYMIE | On ne nomme pas l’être ou l’objet.On utilise un autre nom qui lui est proche parce qu’il s’agit de : son contenant, sa cause, son origine, son instrument … | La métonymie permet une désignation plus imagée et une concentration del’énoncé. | Boire un verreLire L.S.Senghor |
LA SYNECDOQUE | On emploie, pour parler d’un être ou d’un objet, un mot désignant une partie de cet être ou de cet objet. | La synecdoque contribue à donnerune vision fragmentée de la réalité. | J’ignore le destin d’une tète si chère.J. RACINE |
L’EUPHEMISME | On emploie, à la place d’un mot, un autre mot ou une expression qui atténue la réalité évoquée| L’euphémisme a pour effet de dissimuler une idée brutale ou jugée inconvenante. | Rendre le dernier soupir =mourirDemandeur d’emploi=chômeur |
LA LITOTE | On atténue une idée par une tournuremoins forte, souvent la forme négative | Par la litote, on exprime implicitement beaucoup plus qu’il n’est dit. | Vas, je ne te hais point. (ne consiste pas à reconnaitre l’absence de haine,...
tracking img