Figures de style

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TOUTES LES FIGURES DE STYLES

Allégorie : concrétisation d'une abstraction par une image. 
Ex : La mort représentée par une femme avec une faux.
La justice représentée par une balance.
Allitération : répétition d'une consonne identique, exemple d'allitération en S dans ce vers de racine.
Ex : Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?
Assonance : répétition d'une voyelle oud'une diphtongue (2 voyelles) identique.
Anacoluthe : rupture de construction, changement de sujet.
Ex : "Vous voulez que dieu vous comble de bienfaits.
Et ne l'aimer jamais" Racine.
Anadiplose : répétition au début d'une phrase, d'un vers du mot ou de l'expression terminant la
phrase, le vers précédent.
Ex : "Je voit bien que tout est là. Tout est là et rien n'est joué" Marguerite Duras.Analepse : retour dans le passé ? de prolepse qui signifie projection dans le futur.
Anaphore : répétition du même mot, de la même expression au début de vers, phase, portions de phrases se suivant.
Ex : "Rome, l'unique objet de mon ressentiment,
Rome, à qui revient ton bras d'immoler mon amant
Rome..." Corneille.
Antanaclase : utilisation du même mot avec deux sens différents.
Ex : "Le cour ases raisons (motifs) que la raison (esprit) ne connaît pas."Pascal.
Antiphrase : expression d'une idée par son contraire.
"C est du joli !" pour condamner quelque chose.
Antithèse : rapprochement de deux pensées, expressions, mot opposé (es) pour mieux mettre en valeur
une contraste.
Ex : "C'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. Voltaire
Antonomase : figure par laquelleon remplace un nom commun par un nom propre utilisé comme un nom 
commun.
Ex : "Un Tartuffe" pour designer un hypocrite.
"Un Apollon" pour designer un belle homme.
Asyndète : suppression des liens logiques dans une phrase ou entre deux phrases (souvent, le lien logique supprimé exprimerait l'opposition).
~C~
Chiasme : reprise de termes ou l'expression se faisant écho, dans un ordre inverse,selon le schéma. suivant :
[pic] [pic] Molière
~D~Diérèse : fait de séparer, deux voyelles consécutives d'un même mot afin de prononcer deux syllabes au lieu d'une.
Ex :
~E~
Ellipse : faire un raccourci en supprimant un mot, une phrase, plusieurs années dans une narration.
Ex : "La saint valentin" pour la fete de la saint valentin".Epanadiplose : reprise du même terme ou de la même expression en début et fin de phrase ou de paragraphe ou de texte.
Ex : "L'homme est un loup pour l'homme" Térence.
Euphémisme : atténuation d'une idée désagréable, triste, odieuse.
Ex : "Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine" = elle est morte. André Chénier.
~G~
Gradation : succession d'idées ou de mots de plus en plus forts (souventaccentuée par un accroissement du nombre de syllabes).
Ex : "Va, cours, vole et nous venge !" Corneille.
~H~
Hendiadyn : fait de dissocier un groupe de mots exprimant une idée unique en deux éléments distincts, en général coordonnés.
Ex : "respirer les parfums et la nuit" pour les parfums de la nuit.
Hiatus : son produit par la rencontre, sans élision, de deux voyelles, l'une finissant un mot,l'autre commençant le suivant.
Ex : A "Agen ..."
Homotéleutes : termes ayant la même terminaison.
Hypallage : permuter deux éléments de même fonction (adjectifs en général) dans deux groupes de mots syntaxiquement identiques.
Ex : "Ils s'en allaient sombres dans la nuit solitaire" Virgil.
Hyperbate : prolonger la phrase que l'on croit terminée par un groupe nominal ou une proposition placé(e) engénéral après une virgule.
Ex : " Les armes du matin sont belles, et la mer" Perse.
Hyperbole : expression exagerée, contenant souvent un superlatif.
"J'ai attendu trois heures ".
~L~
Leitmotiv : retour de la même formule à plusieurs reprises dans un texte.
Litote : dire le moins pour exprimer le plus
Ex : Chimène disant à Rodrigue dans le Cid "Va, je ne te hais point"(= je t'aime).
~M~...
tracking img