Film : stupeur et tremblements

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (258 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail sur le film « STUPEURS ET TREMBLEMENTS » pour le cours de TCGO en 1er baccalauréat de Communication

• Lien avec le cours : → LEPOUVOIR SELON CROZIER ET LES ATTITUDES SELON GOFFMAN

Dans un premier temps, Amélie se plie aux règles que lui ordonne son supérieur, MonsieurSaito, qui lui-même se plie aux règles de ses supérieurs. On remarque donc un rapport à l’autorité très stricte, sévère. La hiérarchie de lasociété est clairement établie. Dans ce cas de figure, on peut dire que l’organisation de la société repose uniquement sur un ordre de pouvoir.Dans un second temps, Amélie se plie aux règles de ce même Monsieur Saito, exécute toutes les tâches qu’il lui demande de faire. Mais à uncertain moment, on sent qu’il ne la « flaire » pas, dans le sens où on a l’impression qu’il fait tout pour la pousser à bout (exemple desphotocopies). Ensuite, Amélie décide de prendre d’elle-même certaines initiatives, comme changer les calendriers sur les bureaux des employés. Ellefinit par être reprise par son supérieur hiérarchique, qui n’hésite pas à la remettre en place. Dans ce 2e cas de figure, on peut dire qu’à partirdu moment où on se plie aux règles, tout se passe bien (même si on sent un petit malaise à un certain moment). Mais à partir du moment où onne respecte plus les règles (ce n’est pas encore de la transgression), tout ne va « plus bien », cela dérange un petit peu l’organisation.
tracking img