Filmographie documentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 50 (12362 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Eléments de chronologie et de filmographique mondiale
Le Documentaire sera un jour le levain même de notre histoire Eisenstein Il serait monumental (mais néanmoins faisable) de répertorier tous les films documentaires du XXe siècle. Cela représente un livre en soi. Concernant ces « repères chronologiques », en matière de filmographie, quels films faire figurer et lesquels exclure dans l’espacelimité dont nous disposons ici ? La chronologie qui suit est subjective. Tout comme Malraux a pu élaborer le "Musée imaginaire", ici il ne s'agit que d'une cinémathèque imaginaire - forcément personnelle, et engagée - du cinéma faisant fiction du réel (pour ce qui concerne la filmographie). Par ailleurs, cette chronologie contient des "approximations" réductrices. Ainsi, que faire, et commentrépertorier certains artistes rebelles, "sans frontières", internationalistes, et ... extrêmement nomades ? Tel est le cas de mon regretté ami Joris Ivens, dont je ne puis oublier ni la finesse des analyses ni la gentillesse alors qu'il présidait la Bande A lumière. Joris travailla en résidant au Pays bas, aux U.S.A., en U.R.S.S., en France, etc. En pareil cas, les références mentionnées ciaprès sontcelles du pays d'origine, pour éviter au lecteur de se perdre! Les dates indiquées sont –soit celles fournies par les producteurs, par les diffuseurs, ou par les festivals ; cette approximation est inévitable, car vérifier la date exacte de sortie de tous les films compris dans une pareille somme d’œuvres demande des moyens d’investigation dont nous ne disposons pas. Ces repères ne prétendentévidemment pas à l’exhaustivité, se limitent surtout à la France, et mentionnent quelques éléments d’informations sur les actions et créations du monde. Ils restent, bien sur, largement incomplets, et proposent juste d’esquisser les jalons d’une histoire qui reste à écrire, comme le relève Jean – Paul Colleyn dans son livre Le regard documentaire Il s’agit, aussi, dans cette chronologie mondiale, derestituer les dynamiques. Car l’effort collectif des artistes, le foisonnement de leur créativité, de leurs analyses, et de leurs initiatives dans les domaines les plus variés (formation, festivals, marchés, écriture, etc.) est remarquable. Ces actes ont souvent des résultats qui témoignent que l’engagement des documentaristes a toujours une efficacité proportionnelle à leur ténacité et à leurrassemblement. On constate aussi que les courants les plus créatifs sur le plan artistique ont été le fait de groupes et de personnes engagés dans leur temps (guerre d’Espagne, résistance au nazisme, solidarités internationales – Afrique, Chili, Vietnam, etc. -) et portées vers l’utopie, la dénonciation des injustice, l’élaboration d’idées pour un monde alternatif. Les éléments filmographiquessont fatalement limités, vu les milliers d’œuvres existantes ! Les lecteurs voulant disposer d’études historiques plus développées pourront se référer aux pistes de lectures proposées dans la partie « Ressources » de cet ouvrage, et, en particulier aux livres qui ont contribué à élaborer cette recherche : L’Age d’or du documentaire de Roger Odin, à l’Histoire du cinéma de René Prédal, ou àL’Histoire du cinéma mondial de Georges Sadoul. Enfin, l’excellent ouvrage Le documentaire un autre cinéma de Guy Gauthier, comporte

une approche d el’histoire du documentaire ainsi que des biographies résumées et des filmographie de nombreux auteurs du monde entier. Pour la fin du XXe siècle et le début des années 2000, j’ai eu largement recours aux programmes des sélections des festivals et enparticulier de Fictions du réel (Marseille), Les Etats généraux du documentaire (Lussas), Cinéma du réel (Paris), et Visions du réel (Suisse) ainsi qu’à l’excellente base de données créée sur Internet par La Maison du documentaire créée par Ardèches Images.

. Repères chronologiques et filmographiques
. Des origines du « Doc’ » jusqu’au « années folles » 1980 - 1900
1880 (U.S.A.). Techniques :...
tracking img