Fin de partie de becket

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FIN DE PARTIE DE BECKETT

[pic] Sommaire

1. Le traitement de l'espace et du temps

2. Au-delà de la matière textuelle, le deuxième degré de lecture

3. La teinte générale du passage, le gris

Résumé :
La pièce de beckett, fin de partie, fonctionne comme un inquiétant huis clos : quatre personnages tous impotents ou invalides sont mis en scène dans une atmosphère dedéréliction et semblent ne plus rien attendre que la mort, la fin de la représentation. Après avoir assisté à la comédie d'amour des ses parents, culs-de-jatte vivant dans des poubelles, ainsi qu'à la mort imperceptible de sa mère, le personnage central (dans les différents sens du terme) à savoir Hamm demeure seul avec son valet, Clov. C'est à leur échange que nous assistons dans cette scène circonscrite parla même didascalie indiquant la position de Clov sur la scène.
Donnant des indications d'action, de jeu ou de mise en scène. Elle permet de donner des informations, notamment, sur le comportement, l'humeur ou encore la tenue vestimentaire d'un personnage. Elles permettent, en outre, de faire vivre le théâtre en dehors de la scène. elles sont utiles au metteur en scène et aux acteurs pendant letravail de répétition, et aident le lecteur à comprendre et à imaginer l'action et les personnages Fin de partie commence par trois pages d'indications scéniques, qui précisent l'espace puis le jeu. Didascalies initiales
Après le titre de la pièce, les didascalies initiales comportent la liste des personnages. Elles donnent des précisions utiles sur les rapports de parenté, d'amitié ou dehiérarchie entre ces derniers. Elles donnent également des informations sur leur âge, leur caractère, leur costume, le lieu et le moment de l'action.
Didascalies fonctionnelles
Les didascalies fonctionnelles définissent avant chaque réplique, l'identité de celui qui parle et, à l'intérieur du dialogue, la personne à qui la parole est adressée. Elles indiquent également le découpage dramaturgique del'œuvre en actes et en tableaux et les unités de jeu (scènes, fragments, fréquences). Finalement, elles précisent les déplacements des personnages, les entrées et les sorties, les mimiques, les gestes, etc.
Tout comme avec le temps, la visée de Beckett n’est pas de donner l’illusion de reproduire le monde réel, il utilise les caractéristiques formelles et conventionnelles de l’espace théâtral, celui dela représentation, pour interroger la notion même d’espace et de perception.

ð     Ainsi, Fin de partie se déroule dans un lieu abstrait : la didascalie initiale porte simplement l’indication « Intérieur sans meubles ». Seuls figurent des « accessoires » : les deux poubelles, le fauteuil à roulettes. Les murs ne sont pas explicitement évoqués, seule l’idée d’intérieur doit être représentée.Cette didascalie invite à une mise en scène dépouillée, dans une « Lumière grisâtre », teinte mal définie d’ailleurs (voir p. 46), choisie sans doute pour son aspect sinistre mais aussi pour sa neutralité même. Le décor doit ainsi contribuer à créer une réalité spécifique sur le plateau, et non permettre d’identifier un « style » ou une « époque », ni même un moment particulier de la journée.ð     Cet espace s’organise par une opposition entre la scène (le plateau proprement dit) et le « hors-scène », c’est-à-dire la cuisine de Clov, le monde extérieur et la salle où sont assis les spectateurs. Ces différents lieux existent tous dans le texte et la mise en scène.
-         La cuisine est le lieu où Clov peut disparaître, partir sans partir, elle s’oppose un espace hors de vue au plateau,où l’on est vu (dans En attendant Godot, Beckett joue sur la polysémie du mot, faisant dire à ses personnages : « Nous sommes sur un plateau, servis sur un plateau. »). Elle est définie par ses dimensions parfaites : « Je m’en vais dans ma cuisine, trois mètres sur trois mètres sur trois mètres » (14), précisions géométriques qui répondent à celles du plateau. La cuisine est l’endroit...
tracking img