Fin de partie, de beckett : tragédie ou comédie ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (843 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La pièce de Beckett se signale d'emblée au lecteur et au spectateur par son caractère inclassable, sa résistance immédiate à la catégorisation selon les deux genres dominants dans l'histoire duthéâtre depuis l'Antiquité grecque, la tragédie et la comédie. Aussi poser un tel problème sous forme d'alternative ne peut amener de réponse univoque ; cela oblige néanmoins à repérer les traces génériquesqui subsistent dans Fin de Partie et à s'interroger sur leur sens.

Éléments tragiques, éléments comiques

La pièce ne s'inscrit pas de façon monolithique dans la tragédie, ni dans la comédie.Elle est parsemée d'indices qui font vers l'un ou l'autre de ces genres.

La marque la plus évidente de référence à la comédie traditionnelle est sans doute la relation entre Clov et Hamm, quireproduit le rapport maître/valet au cœur de nombreuses oeuvres et de Plaute ou de Molière. Mais cette relation apparaît outrée, poussée à l'extrême, dès la première tirade de Clov : "On ne peut plus mepunir.[...] je regarderai le mur, en attendant qu'il me siffle" (p.14). Derrière l'idée de punition se profile l'image stéréotypée de la bastonnade du valet dans la comédie classique, mais le verbe"siffler" témoigne d'un abaissement du serviteur au rang animal moins acceptable Par ailleurs, une fois le dialogue mis en route, le lecteur ou le spectateur peut reconnaître des procédés du comique de mots: inconsistance des paroles, inversions de clichés ("si vieillesse savait" p.22), jeux de mots reposant sur l'homophonie et sur une connivence culturelle, tels que "Mané, mané ? Des corps nus ?"(p.24), où l'on peut voir un double allusion à la bible (la prophétie "Mané Thecel Pharès" dans le livre de Daniel) et à Manet, peintre du XIXème siècle qui a représenté des corps de baigneuses et defemmes nues, mais aussi un clin d'œil aux cornues de l'alchimie.

Les indices renvoyant à la tragédie ne sont pas moins clairs. Le personnage de Hamm, par sa cécité, peut rappeler le devin aveugle...
tracking img