Fin de partie - espace

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (416 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1/L' ESPACE VISIBLE, L'ESPACE SCENIQUE et SON DEHORS(en sachant que le théâtre Babylone était très réduit):

A- le dedans du refuge.

*une pièce austère (dominé par le gris et où lalumière est plus que restreinte), vide de meuble ( sinon un buffet qu'on ne voit pas dans la cuisine qui jouxte la seule pièce visible) mais bien occupé par des objets (gaffe, réveil, lunettes etc.)qui sont introduit au fur et à mesure.

*un espace dévoilé et animé par Clov:dès la didascalie de départ.

-dévoilé partiellement: les rideaux, les draps.

-animé : bien que marchant avecdifficulté, Clov fixe très tôt les axes, les directions et les emplacements qui seront essentiels dans la représentation.

*un monde clos, un huis clos (sauf peut-être pour Clov qui va chercherdu sable à la plage),carcéral dupliqué avec la prison des poubelles. La seule ouverture -relative- tient en des fenêtres très hautes qui exige l'aide d'escabeau et de lunettes pour voir quelque chose.B/seulement nommé, désigné, le DEHORS (le hors scène):un des tout premiers sujets de conversation de Hamm (p.16):

*un dehors connu uniquement par la médiation de Clov qui regarde troisfois par la fenêtre.

-le refuge est situé non loin d'un détroit avec la mer à gauche et la terre à droite.

*un monde extérieur d'après une catastrophe non identifiée exactement dans saforme et dans son moment.

Zéro (43/44 etc.) est souvent consacré à cet espace qui est mortibus 44: "hors d'ici, c'est la mort" dit Hamm 21/+91

*l’ailleurs est apparemment le support defantasmes et de rêves plus que fantaisistes pour Hamm:

-au réveil il évoque ses rêves de forêts 15; il voudrait dormir et faire ainsi l’amour, aller dans les bois, courir, fuir 31 ..Dans un accèsd’exotisme sidérant il veut que Clov lui fabrique un radeau pour les mers du sud 60 (mais les squales le découragent...). Il est comme attiré par la nature et cite, non sans dérision, les déesses du...
tracking img