Fin de partie les personnages

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les personnages
Des noms :une nomination qui n’a rien de réaliste (onomastique)
Le teint rouge de Hamm et clov contraste avec le teint blanc de Nagg et Nell
Deux couples de noms, chacun de 4 lettres : symétries, oppositions, correspondances ou échos internes, doubles consonnes : même famille
Clov et Hamm : noms monosyllabiques
« corps et âme » ou « clou et marteau » (hammer : marteau) ou« clown et cabot » (ham : cabotin, mauvais acteur en anglais)
Nagg et Nell : 1° lettre : consonance négative, échos sémantiques : termes anglais dévalorisants : nag : canasson, vieux cheval, expression to naga t somebody : enquiquiner, harceler quelqu’un, to be nagging : faire des remarques continuelles
Nell cf Hell : enfer
Nagg et Nell : double consonne : couple :réplique l’un de l’autre, deuxpoubelles côte à côte
Clov, Nell et Nagg : un clou : clov (v=u), nell : nail en anglais, nagg : nagel en allemand
Père et fils
Relations entre géniteurs et enfants, rétrospectives familiales très fragmentaires, donnent un peu d’épaisseur aux personnages
Drame des rapports intergénérationnels : ici ce n’est plus le père qui maudit son fils mais plutôt le fils qui maudit son père en le traitantd »ordure », de « maudit fornicateur » en lui reprochant de l’avoir fait.
Hamm est le fils de Nell et Nagg, Hamm les maudit de l’avoir fait naitre p 69, Hamm tue Nell p 39
Nagg : le père à jeter : revient en arrière, se rappelle la première enfance de Hamm comme un temps de gêne pour son sommeil « on te laissait crier…d’ailleurs je ne t’ai pas écouté » p 75
Clov recueilli par hamm, filsadoptif, est-ce l’enfant dont Hamm raconte l’histoire ? or clov ne se souvient ni de son enfance ni de ses parents.
Hamm : tel un père a accompagné la petite enfance de Clov or tout ne semble pas avoir été rose pour lui non plus dans ce temps de l’enfance ;
L’amour filial a existé mais autrefois p 18
Hamm se rappelle quelques scènes où ils se sont bien amusés p 83 mais Clov garde un souvenir amer dujour où il s’est trainé aux pieds de Hamm pour avoir une bicyclette p 20
En tant que père, Hamm fait son auto critique « je t’ai trop fait souffrir » et demande pardon à Clov p 19, celui-ci a la gentillesse de l’aider à avancer dans l’histoire qu’il se raconte depuis toujours « en lui manifestant une admiration feinte » p 78-81
Le passé de Hamm apparait aussi dans le souvenir d’un peintre fou etcelui de la vieille Pegg

Une relation qui évince la mère :
Nell n’a jamais existé pour Hamm qui depuis tout petit n’a réclamé l’attention que de son seul père, le rapport père-fils est lui-même inversé, c’est hamm qui raconte une histoire à so père, lequel réclame bouillie et dragée comme un petit enfant.
Seul personnage féminin, elle meurt dans sa poubelle (poudre ?).La filiation éliminela mère, disparition des femmes : disparition des mères, les mères ont laissé place aux pères, c’est à Nagg que Hamm reproche de l’avoir fait comme s’il était le seul responsable, le personnage du récit de Hamm : un père , responsable de son enfant, la mère a disparu .De plus mort de la mère Pegg
Eradiquer la reproduction : rejet de la parenté, la progéniture renie son géniteur et l’idée même degénération. Tout ce qui parait susceptible d’engendrer doit être exterminé « procréateur en puissance » qu’il faut éliminer (l’enfant scrute son nombril, le fil coupé de la génération)
La sexualité devient un objet de suspicion et de dérision, les géniteurs Nagg et Nell définis par le souvenir de cette activité (la bagatelle) sont condamnés à rester loin de l’autre.
La mère Pegg : mélange de P :masc : père et de m : mère+ noms de Nagg et Nell. (gg+e) : ce nom suggère une fonction maternelle avalée par le père sur lequel le g crache « la lettre g abolit la syllabe pe et pour ainsi dire crache dessus »
Des acteurs (voir des personnages comédiens)
Des stéréotypes renouvelés :maître et valet
2 stéréotypes du théâtre traditionnel or la situation dramatique où Beckett les a placés en...
tracking img