Fin de partie - sens du titre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (595 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'expression « fin de partie » évoque la dernière manche d'un jeu qui définit perdants et gagnants. Loin de réduire la pièce à un sens unique, le titre en ouvre la polysémie.

I] Définitions etpremières hypothèses
Le dictionnaire Robert définit le mot fin comme le « point d'arrêt ou arrêt d'un phénomène dans le temps ». Et le mot partie comme : a) élément d'un tout (portion, fraction) ; b)celui qui plaide contre quelqu'un, adversaire ; c) un projet, un divertissement, un jeu et, par extension, une lutte ou un combat. Le titre Fin de partie suggère une phrase finale où des personnagessont engagés dans un rapport particulier, placée sous la tutelle du temps et rattachée à l'univers du jeu. Qui joue avec ou contre qui, et en quoi le jeu consiste-t-il ?

II] La métaphore du jeud'échecs
Passionné d'échecs, Beckett a lu un ouvrage de Marcel Duchamp qui traite notamment de la fin de la partie caractérisée par une synchronisation des mouvements des rois noir et blanc, situation oùne sont possibles que quelques coups limités car seuls les rois peuvent encore jouer. Beckett aurait déclaré à un comédien qui interprétait Hamm : « Hamm est un roi dans cette partie d'échecs perduedès le début ».
Tel un roi sur un échiquier, Hamm trône en effet dans son fauteuil comme la pièce maitresse du jeu qui commande aux autres pièces et notamment à Clov qu'il envoie faire ses quatrevolontés d'un bout à l'autre de l'échiquier, à l'image de la dame capable de se déplacer dans toutes les directions. Les mouvements de Hamm, eux, sont très limités, comme ceux du roi sur un échiquier, quine peut se déplacer que d'une seule case à la fois. Comme aux échecs, l'espace est un territoire au sein duquel se déterminent des rapports de pouvoir : ainsi, les entrées et sorties de Clov sontautant de conquêtes vers sa libération.

III] Jouer la fin et la fin « inouïe »
Mais plus généralement, on peut lire la pièce comme une méditation sur la fin et le jeu qu'elle induit. Dès sa...
tracking img