Fin de partie s. beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1065 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séquence I : Beckett, Fin de Partie

LA de la didascalie initiale

I Place des didascalies dans la pièce

Occupent 30 % du texte – indications de mise en scène et texte à part entière :
Beckett considère que les didascalies doivent être respectées par le metteur en scène ; s’est souvent chargé lui-même de la mise en scène de ses pièces (Irène Lindon, fille de Jérôme Lindon anciendirecteur des Editions de Minuit, chargée de veiller au respect du texte, qu’il s’agisse des didascalies comme des paroles des personnages).
Les didascalies intègrent les éléments spécifiques au théâtre (décor, gestes, mouvement, attitudes, voix, lumières, accessoires) qui sont constitutifs de l’écriture théâtrale au même titre que les mots. Refus du théâtre occidental défini comme « théâtre de laparole » (Artaud)
Constituent un espace textuel qui devient de plus en plus dense : de courts paragraphes, séparés par des blancs typographiques, présentent décor et personnages ; puis une masse de texte décrit les mouvements de Clov.
Point de vue de la représentation : une longue attente, silence => le spectateur est pris à partie, entre frustration et curiosité.

II Les personnages

Clov
Unpersonnage de théâtre et non une personne : « contemple la scène, se tourne vers la salle. », « Regard fixe, voix blanche » => inexpressif comme un acteur qui n’a pas complètement endossé son rôle. (A voir : autres références au théâtre dans la pièce – cf En attendant Godot : Vladimir: « Nous sommes sur un plateau. Aucun doute, nous sommes servis sur un plateau. » (125). Voir Fin de partie p.77-78 « A quoi est-ce que je sers ? – A me donner la réplique. »
C’est la représentation, le rapport scène/salle, qui fait exister le personnage. Cf la crise du personnage dans le nouveau roman (Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute) et dans le théâtre moderne.
Un personnage « clownesque » : « Teint très rouge », « Démarche raide et vacillante ».
NB : clown = personnage de bouffon dans lethéâtre élizabéthain, puis personnage de cirque au XVIIIe en Angleterre – Auguste : maquillage utilisant le noir, le rouge et le blanc
Mouvements incessants qui créent l’espace, caractère répétitif, mécanique (cf répétitions des phrases) => caractère burlesque – cf « Rire bref » 4 occurrences
cf Bergson (1859-1941 : Philosophe français, prix Nobel de littérature, philosophe français le plus marquant dudébut du XXe siècle)
En 1899, le Rire. Essai sur la signification du comique, explore le phénomène du comique dans sa dimension à la fois psychologique, sociale et métaphysique. Bergson oppose la vie dans ce qu'elle a de spontané, d'inventif, de libre, et le mécanique dans ce qu'il a de saccadé, de répétitif, d'incontrôlé. Si on ne rit à proprement parler que de l'humain, on rit de l'humain quisemble cesser momentanément d'être humain pour devenir pure mécanique, automate enfermé dans la répétition ou la caricature. D'où la célèbre formule : «Le comique, c'est du mécanique plaqué sur du vivant.». (Cf Buster Keaton)
Contraste mouvements de Clov et immobilité de Hamm + changement de registre avec description de Hamm p. 13 (« un grand mouchoir taché de sang étalé sur le visage ») -Complexité des relations entre les deux personnages inscrite dans la didascalie :
Hamm nommé le 1er, « Au centre », après courts paragraphes qui dessinent l’espace => au centre du jeu – personnage central / Clov situé par rapport à lui : « Immobile à côté du fauteuil, Clov le regarde ».
Mais c’est Clov qui fait « vivre » Hamm en tant que personnage en enlevant le drap.
=> Clov apparaît comme maîtrede cérémonie (cf « le plie soigneusement et le met sur le bras. ») , maître du jeu qui permet à la pièce de démarrer : ouvre les rideaux, enlève les draps qui recouvrent le décor, anime l’espace, prend la parole le 1er / paradoxe : 1er mot : « Fini. ». => qu’est-ce qui est fini ? la pièce ? la partie ? ou la mise en place ?

III La création d’un espace scénique

L'espace scénique est...
tracking img