Fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1312 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En quoi le silence est-il un élément important de la construction dramatique de la pièce de Beckett ?

Depuis l'Antiquité, le théâtre n'a cessé d'évoluer. Néanmoins, le XX ème siècle marque une transformation radicale du genre théâtral notamment avec l'abandon de la règle du mimésis, loi antique établit par Aristote, qui veut que le théâtre ressemble à la vie. Le théâtre n'a donc plus rien deréaliste et nous arrivons à un théâtre de l'absurde. Les auteurs du XX ème siècle ont été influencés par le théâtre occidental et notamment par Le Théâtre et son double de Artaud en 1938. Selon Artaud, le théâtre doit retranscrire la souffrance d'exister. Beckett est né en Irlande, le français n'est donc pas sa langue maternelle mais il choisit d'écrire ses pièces en français car il a moinsd'automatismes que dans sa langue maternelle. Fin de partie a été écrite à la suite de la pièce En attendant Godot qui a connu en 1949 un grand succès car elle choqué le public. Fin de partie met en scène quatre personnages qui vivent à huis clos : Clov et Hamm, Nagg et Nell. Les thèmes principaux de cette pièce sont la solitude, l'envahissement des objets, la souffrance d'exister et la difficulté decommunication.
Nous pouvons voir que si une grande partie de la pièce est fondée sur des dialogues, une autre tout aussi importante est fondée sur le silence. Quelle importance le silence a t-il dans l'élaboration de la pièce ? Nous verrons d'abord le silence dans les relations entre les personnages puis en quoi le silence rompt avec les règles habituelles.

Nous allons voir d'abord le silencedans les relations entre les personnages pour ce faire nous verrons d'abord qu'il n'y a aucunes progressions dans les dialogues puis plus rien à se dire et en fin des réponses pas évidentes.

Par le silence, les dialogues ne progressent pas. Il y a beaucoup de silence qui entraînent de nombreuses répétitions comme si le silence effacé la phrase qui a été prononcée avant p. 17 : « Tu n'en a pasassez ? / Si ! (Un temps) De quoi ? ». C'est aussi un changement de sujet après un silence comme si le silence devenait une transition p.19 « Je t'entends. (Un temps.) Tu as saigné ? ». C'est aussi un silence comme une attente de quelque chose p.19 « Moins. (Un temps.) Ce n'est pas l'heure de mon calmant ? / Non ». Par ce silence qui a de nombreuses facettes le dialogue ne progresse pas du tout etceux sont les mêmes choses qui se répètent tout au long de la pièce.

Les personnages n'ont plus rien à se dire. C'est flagrant surtout chez Nagg et Nell. Il n'y a aucunes réponses à donner p.27-28 « Pourquoi cette comédie tous les jours ? / Un temps / J'ai perdu ma dent. ». Nagg précise tout haut des choses qui n'ont pas besoin d'être dîtes à hautes voix, surtout après un silence comme pours'obliger à dire quelque chose quand même pour ne pas laisser le silence s'installer trop longtemps p.28 « Tu me vois ? / Mal. Et toi ? / Quoi ? / Tu me vois ? / Mal. / Tant mieux, tant mieux. / Ne dis pas ça. (Un temps.) Notre vue a baissé. » Et c'est la même chose avec l'ouïe. C'est signe qu'ils n'ont plus rien à se dire p.29 « Non. (Un temps.) As-tu autre chose à me dire ? ». C'est aussi dansleur cas un silence-souvenir. Mais c'est surtout un silence signifiant que Nagg et Nell ne savent plus quoi dire.

C'est également un silence de réflexion comme si les réponses n'était pas évidentes « Un temps » « Ayant réfléchi » p.23 ou un silence énervé, qui montre l'exaspération des personnages. Le silence sert aux personnages de réflexion ou simplement le temps qu'ils fassent tel ou telmouvement. Les relations entre les personnages sont toute basées plus ou moins sur le silence et ce que le silence dit au personnage qui se trouve sur la scène. C'est comme si le silence servait à un personnage pour choisir la réplique approprié comme s'il était sur scène sans connaître son texte ou en ayant un grand choix de réplique possible comme une grande improvisation. Le silence est donc dans...
tracking img