Fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1971 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fin de partie, Samuel Beckett.
Être humain, une farce sans remède ?

L'univers de Beckett.

(Littérature contemporaine.)

Le titre.
Fin: aboutissement d'une action, point d'arrêt d'un phénomène dans le temps, le terme et le but.
Partie: - parcelle, élément d'un tout, portion, fraction.
- jeu, projet, divertissement dans lequel il y a une lutte, un combat.
- partie civile:celui qui plaise vs qqu'un, adversaire.

Fin de partie: idée du jeu qui prend fin, qui meurt.

Le début de la pièce.

Espace: vide, épuré → « intérieur sans meuble », un hô. au milieu, glauque, sombre, inquiétant, étrange → « lumière grisatre », oppressant, restreint, peu d'actions possibles, flou → pas de détails sur les murs, le sol.
Dégage qqch. de secret, caché.
Pasréaliste, sorte de cellule, fenêtre et rideau fermés → évoque le salon bourgeois, tableau retourné, poubelles.
Grenier ? → draps, objets déposés, laissés à l'abandon, de côté. (déchets ?)
2 personnages présents : Hamm, assis, immobile. Clov : automate, répétition.

Les personnages :

Hamm = au centre, pers. central, mis au même rang que les poubelles : sous un draps, assis ds un fauteuilà roulettes (=handicapé? impotent?) apparaît en tant que pers. après la pantomime de Clov à la fin.
Costume énigmatique : en // ac l'espace, pls signes différents. (Robe de chambre= intérieur. Calotte= religieux. Sifflet= pouvoir, ordre. Match ? = Univers du jeux et du sport. Plaid et chaussettes : froid ? malade ? vivant ? mort ?)
→ Spectateur dérouté.

Clov = immobile à côté du fauteuil,place de spectateur, teint très rouge (chaleur ? colère ? lien avec le sang ?) = lien entre les deux pers. Démarche raide et vacillante: automate ? sous le choc ? agé ? → déplmts difficiles, mvts très répétitifs.
→ découvre l'espace, dévoile le corps et les objets.

Spectateur dérouté, intrigué, aucune paroles, sensation de durée, on sent le tps passer.

Le titre « Fin de partie » pr lespectateur est dc énigmatique. Pls éléments renvoi à l'idée d'une « fin » au sens d'aboutissement, d'achèvement. Immobilité initiale de Clov: commencement et fin d'un mvt. Vieux draps, rideau tirés, tableau retourné font de la pièce vide une sorte de pièce fantôme, frisson devant un intérieur depuis lgtps abandonné, vidé, sorte de « dépotoir » (poubelles). Déchets en fin de vie, corps mourant, Hamm sembledormir: mort ? (présence du mouchoir en sang peut le laisser penser) Clov se met en mvt, péniblement, comme rouillée. Vers quelle fin ? Quelle destinat° ? Hésitations, allers-retours entre les 2 fenêtres, « rire bref » énigmatique. Comique ou malaise : pantomime en forme de croix aux 4 coins de la scène (fin ou jeu absurde et inquiétant ?)
II. Début de la fin.

Première réplique de Clov:« Fini. C'est fini. Ça va finir. Ça va peut être finir ».
→ répétitions, double occurrence de « fini », en écho aux « finir ».
→ thème de la fin: mouchoir & sang (→mort?)
→ progression: 1. Fini (participe passé = accompli)
2. C'est fini (présent)
3. Ça va finir (futur proche)
4. Hypothétique: d'une fin certaine et accomplie à une fin future voire hypothétique.

Un début paradoxal: commence parl'évocation de la fin.
Début déceptif, pas d'infos concrètes, curiosité.

Leur monde : Clov n'aime pas Hamm, ton sec & froid, univers restreint, pers. étranges, arrêt ds le tps, scènes vides, froides, pers. séparés du mde extérieur (« tu empestes l'air »). Tps zéro, arrêté ? ici depuis lgtps ? Pas d'indications précise sur le lieu et le mmt.

1) Hamm et Clov: couple complémentaire etconflictuel ?

H. & C. sous le même toit, se disputent tt le tps mais on besoin l'un de l'autre. Tout ls 2 handicapés, faibles, l'un en fauteuil, l'autre impotent.
Caractère de Clov: (clover: clou) gestes répétitifs, automate, défaitiste, laisse svt ds tps, agacé par H., réponses brèves, mais dépend de lui pour avoir un toit.
Caractère de Hamm: (hammer: marteau) laisse ds tps en parlant,...
tracking img