Fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre de BECKETT : un théâtre nouveau, l'anti-théâtre.
I- Rejet de la dramaturgie traditionnelle
1) intrigue problématique + abandon de la structure classique
- pas d'intrigue +prsg passifs
- 1 seul acte + les grds éléments de la pièces organisés par les silences/didascalies
2) effacement des prsg
- CLOV/HAMM = pas de caractère, personnalité réelle, pas de rôledistinct
- ce qui commande leur réact° = la situat°, pas ce qu'ils st eux-mm.
- pr ces 4 prsg, vie = qq bribes (ex le lac de Caume)
- identité = impressive (règne du on)
3) des prsgeux-même comédiens
- voire didascalies
- épisode du tailleur : NAGG joue 3 rôles
II- Une théâtralité très forte
1) écriture didascalique très importante
- didascalie initiale : 3 pages
- tt sepasse comme au levé de rideau (CLOV qui tire les rideaux)
- les 15zaines d'entrées et sorties de CLOV rythment l'échange dialogué qui st parfois vides de sens
2) les objets et accessoires- rythme de l'écriture théâtrale : gouvernée par des objets/ accessoires : lunette, gaffe, escabeau...
- renforcent l'aspect clownesque des prsg (CLOV)

Le tragique s'associe au comiquede dérision + on assiste au rire grinçant des dramaturges
I- Le comique de farce
1) CLOV : un clown
- CLOV clown auguste
- pantomine qui se transforme en pitrerie
2) les jeux de mots etcalembours
- coïte/coite
- termes vulgaires
- quiproquos ou répliques illogiques
II- Le rire grinçant
1) la parodie
- cogito cartésien : tragédie de l'existence montrée à travers desprsg mal en pt, aux activités médiocre
- ref. à Richard III
2) l'humour noir
- NAGG et NELL se moquent de leurs handicaps
3) l'autodérision
- HAMM et CLOV reconnaissent leur stupiditéDans le théâtre de BECKETT, le couple ou la paire sont l'unité de base
I- Mise en scène de tandems
1) NAGG/NELL = un couple en miroir
- mm apparence, apparition
- mm handicaps...
tracking img