Finance comportementale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA FINANCE COMPORTEMENTALE OU LA PSYCHOLOGIE DE L’INVESTISSEUR
La remise en cause de la théorie d’efficience des marchés est le point de départ de la finance comportementale. Selon l’hypothèse classique, les agents sont pleinement informés et rationnels, ils interprètent donc correctement ces informations, et ont pour seule motivation de maximiser leur « utilité financière ». Ils agissent entoute indépendance et leurs décisions mènent à un équilibre des prix. La théorie traditionnelle considère donc que l’évaluation d’une valeur par le marché, autrement dit son cours actuel, est la meilleure estimation de sa valeur et est le reflet exact et complet de toute l’information disponible. Ce qui implique qu’il change immédiatement et correctement chaque fois qu’arrive une nouvelleinformation.
Cependant on s’aperçoit qu’empiriquement les agents n’agissent pas selon cette théorie et que des anomalies surviennent sur le marché ; il s’agit par exemple des possibilités d’arbitrage, contraire à la loi du prix unique, ou encore des bulles et des krachs financiers.
Afin d’apporter une réponse a l’existence de ces anomalies, la finance comportementale tente de mettre en évidence lapsychologie des intervenants financier tout en démontrant que les décisions sont constamment biaisées par les émotions et par des raisonnements erronés. Ces biais sont classés en deux catégories : les biais cognitifs et les biais émotionnels.
Afin de comprendre les mécanismes psychologiques en jeux nous allons nous demander en quoi le comportement des investisseurs crée-t-il des inefficiences demarché ?
Comme nous l’avons vu, investir ne relève pas d’une décision purement rationnelle, basée sur la seule analyse des ‘fondamentaux’ que sont les taux, les bénéfices ou l’évolution du marché. Des facteurs irrationnels opère sur la formation des cours de bourse et sont autant ‘d’irrationalités’ que nous allons tenter d’expliquer en nous intéressant, premièrement aux biais cognitifs et secondement,aux biais émotionnels que subissent les investisseurs.
1/ Les biais cognitifs
A) Le problème de perception : le mauvais traitement de l’information
Les erreurs de perceptions découlent d’un traitement biaisé de l’information. Les perceptions peuvent être trompeuses. L'être humain n'est pas très bon pour observer et recenser des faits, même pour les choses simples, et bien plus dans cellescomplexes et mouvantes.
Dans tous les aspects de leur vie, les individus se fixent des représentations mentales, par la généralisation, qui ne peuvent pas correspondre totalement aux réalités. Ce biais de représentativité peut s’illustrer par la tendance des agents à généraliser un jugement qu’ils se sont fait à partir d’un échantillon restreint. L’investisseur peut également se représenter qu’unévènement récent risque de se reproduire dans un futur proche avec une probabilité bien supérieure à la réalité, il s’agit alors d’une mauvaise analogie de raisonnement. Sur les marchés, ce type de raisonnement conduit donc à des anticipations biaisées des cours futurs et a de mauvaises allocations d’actifs. Les heuristiques sont multiples, ce sont des simplifications, approches sélectives,généralisations, stéréotypes, réductionnismes voire paradigmes communs. Par exemple, l’heuristique de confirmation est fréquemment observée. C'est-à-dire que parmi les informations disponibles certaines seront privilégiées par rapport à d’autre. En effet, on constate que les agents ont tendance a privilégié les informations qui confirme leur propre opinion et à minimiser l’importance des autres. Ceraisonnement vise à réduire les dissonances cognitives mais ce biais peut conduire l’investisseur à prendre des décisions contraire aux informations disponibles.
Les perceptions jouent un rôle important dans les erreurs de traitement de l’information des investisseurs. L’amoncellement d’information illisible les conduit à créer des représentations simplistes de la réalité et à sélectionner les...
tracking img