Finance internationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 149 (37192 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Solvay Business School

Notes du

Cours de finances.

Prof. Patrick Goblet

1ère année DES en Gestion 2004-2005
http://srprojects.free.fr/desgest

Introduction sur les présentes notes.

Ces notes de cours ont été réalisées au cours de l’année 2005, grâce au courage d’une dizaine de personnes qui se sont mobilisées pour retranscrire de manière plus ou moins détaillée desenregistrements du cours oral du professeur P. Goblet, effectués à l’aide d’un simple iPod. Qu’ils en soient tous remerciés.

Ont participé activement à ce projet: Laurence Weerlitzer, Julie Meerschman, Laurent Demeur, Vincent Cardon, Samuel Nélis, Julie Gaublomme, Eléonore Saunier, Régis Blondiaux et Stéphane Delval.

[pic]

La présente version du document fût prête à peine quelques heures avantl’examen. Il subsiste donc encore beaucoup de fautes, qui seront corrigées espérons-le par les personnes qui suivront cette formation en gestion par la suite.

Quoi qu’il en soit, ces notes sont volumineuses, et pas encore forcément très agréables à exploiter dans le cadre de l’étude du cours de finance. Elles n’ont donc malheureusement pas la vocation de résumer ce cours. Néanmoins, elles peuvents’avérer fort utiles comme complément au cours oral, à consulter lorsqu’une clarification est nécessaire.

Nous espérons que nos efforts ne seront pas vains, et que la qualité de ces notes continuera à s’améliorer au fil du temps. La version électronique au format word (*.doc) est téléchargeable sur le site non officiel du DES en Gestion 2004-2006, à l’adresse suivante:http://srprojects.free.fr/desgest/. Si des mises à jour de ces notes devaient voir le jour, nous aimerions en recevoir un exemplaire par mail, à l’adresse suivante: srprojects@free.fr.

__________________

Séance 1.

I. Introduction

L’analyse comptable n’est pas un outil véritablement efficace car elle ne tient pas compte de la notion de cash, qui est essentielle.

Exemple: on achète une Rolls Royce pour250.000 EUR au comptant et on la revend la même année pour 500.000 EUR. Cependant, on ne touchera les 500.000 EUR que dans cinq ans. Il apparaîtra donc un bénéfice comptable de 250.000 EUR dans le compte de résultat, mais en réalité, la société n’aura plus d’argent en caisse. Si personne ne veut lui prêter, elle sera alors en faillite.

Pour tenir compte de cette notion de cash, il faut pratiquerune analyse financière.

II. Contexte des décisions financières

|Investir | |Financer | | | | |
|Immobilisés | |Fonds propres | |Marché | | |
| ||Dettes | | | | |
| |Entreprises | | |des | |Particuliers |
|Exploiter | |Distribuer | | | ||
|Cash flow | |Dividendes | | | | |
|opérationnel | |Intérêts | | | | |

Objectif de ce schéma: observer tous les cash flows qui concernent uneentreprise.

Le marché des capitaux constitue une source de financement pour l’entreprise. En effet, lorsqu’on veut créer une entreprise, il faut trouver des fonds pour la financer. Il existe deux manières de financer une entreprise:
1. Trouver des investisseurs qui croient au projet et qui acceptent de le financer. Leur apport constituera alors les fonds propres et ils deviendront,...
tracking img