Finance islamique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 85 (21006 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier Documentaire

LA FINANCE ISLAMIQUE
LA FINANCE ISLAMIQUE

Plan du travail
SOMMAIRE

Les instruments de la banque islamique……………………….……9 Istisna’a……………………………………………………………..…….10 Mourabaha………………………………………………………………...11 djar ouLeasing.……………………………………………………………12 Salam………….…………………………………………………………..14 Moucharaka…………………………………………………………….....16

Dpt. Centre de Documentation

DossierDocumentaire

Finance Islamique : les détails des solutions au Maroc…………19 Finance islamique : Entre piété et «halalisation»…………………………19 Finance islamique : Que dit réellement la Charia…………………………22 Finance islamique : Le détail des solutions «halal»……………………….24 Bienvenue aux financements «halal»……………………………………...27 Produits islamiques, les offres arrivent……………………………………29

Politiques de financement desbanques islamiques……………..32 Financement des banques islamiques : Le cas de la Banque Islamique de Développement……………………………………………………………32

La finance islamique dans d’autres pays……………………………37 En Tunisie, le contrôle de l’Etat domine………………………………….37 Le Japon envisage de se lancer dans la finance islamique………………...39

PME et institutions financières islamiques………………………....41

2

DossierDocumentaire

LA FINANCE ISLAMIQUE

La finance islamique est en marche
Elle gagne du terrain, mais se heurte à des problèmes de réglementation particuliers La finance islamique se développe étonnamment vite. Depuis ses débuts il y a une trentaine d’années, le nombre d’institutions financières islamiques dans le monde est passé d’une seule en 1975 à plus de 300 aujourd’hui dans plus de 75 pays.Elles sont concentrées dans le Moyen-Orient et l’Asie du Sud-Est (Bahreïn et la Malaisie étant les principaux centres), mais apparaissent aussi en Europe et aux États-Unis. On estime que le total de leurs avoirs dans le monde dépasse 250 milliards de dollars et qu’il augmente de 15 % par an (mais les données internationales restent fragmentaires). Les produits financiers islamiques sont destinésaux investisseurs désireux d’obéir aux lois (la charia) qui régissent la vie quotidienne des musulmans. Ces lois interdisent de verser ou de percevoir un intérêt (faire un bénéfice en échangeant de l’argent contre de l’argent est considéré immoral), exigent que toutes les transactions financières se fondent sur une activité économique réelle et prohibent l’investissement dans des secteurs comme letabac, l’alcool, le jeu et l’armement. Les institutions islamiques proposent une gamme de plus en plus large de services financiers comme la mobilisation de fonds, l’allocation des actifs, le règlement des paiements et des opérations de change, enfin, la transformation et l’atténuation des risques. Toutefois, ces intermédiaires utilisent pour leurs transactions des instruments conformes auxprincipes de la charia. Quelles sont les raisons du récent essor de la finance islamique? La première est la forte demande du grand nombre de musulmans, émigrés ou non, qui recherchent des services financiers conformes à la charia. La deuxième est l’augmentation de la manne pétrolière, qui fait exploser la demande d’investissements acceptables dans la région du Golfe. La troisième tient au caractèrecompétitif de beaucoup de ces produits, qui attirent les investisseurs, musulmans ou non. Pourtant, malgré sa croissance rapide, la banque islamique reste une activité limitée dans la plupart des pays et n’occupe qu’une place minuscule dans le système financier mondial. Pour qu’elle décolle et joue un rôle plus important, surtout au Moyen-Orient, il faut que les responsables politiques franchissent desobstacles énormes — surtout dans le domaine réglementaire. La banque islamique a jusqu’à présent échappé aux crises financières graves, à l’exception de quelques cas peu importants (comme ceux de la Dubai Islamic Bank en 1998 et de la Ihlas Finans en Turquie en 2001). Néanmoins, pour que la finance islamique se développe, il faut instaurer la confiance dans cette activité nouvelle. En quoi...
tracking img