Finance d'entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 32

Valeur et finance d’entreprise
Non, Sire, c’est une révolution ! En abordant ce titre, le lecteur quitte définitivement l’univers du solfège qu’est la comptabilité pour s’enfoncer plus avant dans la musique de la finance d’entreprise, dont nous avons déjà entendu les premières gammes lors de la partie précédente. L’objet de cette partie est de développer les concepts et lesthéories qui président aux grandes décisions financières et en particulier de comprendre leurs conséquences sur la valeur, tout en gardant à l’esprit que maximiser une valeur c’est minimiser un coût.

Section 1

L’objectif de la finance : la création de valeur

1/ Investissement et valeur
La comptabilité nous a appris, dès le chapitre 3, qu’investir constitue un emploi de fonds mais non unappauvrissement. Demandons à notre lecteur d’aller plus loin et d’adopter le point de vue du financier pour qui un investissement rentable est un investissement qui accroît la valeur de l’actif économique. En effet, nous verrons que l’élément important dans la théorie des marchés en équilibre est la valeur de l’actif économique. Cette théorie souligne le lien direct qui existe entre la rentabilité desinvestissements de l’entreprise et la rentabilité exigée par les investisseurs (à travers les titres financiers émis). La conséquence directe d’une politique d’investissement est donc la variation de la valeur de l’actif économique. Celle-ci est aussi parfois appelée valeur de l’entreprise, mais c’est une expression que nous préférons éviter car nous avons vu trop souvent des confusions entre lavaleur des capitaux propres (valeur de l’actif économique moins valeur de l’endettement net) et la valeur de l’entreprise (valeur de l’actif économique). Ce n’est pas la même chose ! La décision d’investissement est de ce fait une décision cruciale. Elle peut avoir trois types de conséquences : • si la rentabilité anticipée de l’investissement est supérieure à la rentabilité exigée par lesinvestisseurs, la valeur de l’actif économique augmente instantanément. Un investissement de 100 rapportant 13 % éternellement alors que le

604

Valeur et politique financière

marché exige 10 %, vaut 130 (100 × 13 % / 10 %). La valeur s’accroît instantanément de 30; • si la rentabilité anticipée de l’investissement est égale à la rentabilité exigée par les investisseurs, il n’y a ni enrichissementni appauvrissement. Les pourvoyeurs de fonds ont investi 100, l’investissement vaut 100; il n’y a pas de création de valeur instantanée; • si, enfin, la rentabilité anticipée de l’investissement est inférieure à la rentabilité exigée par les investisseurs, il y a appauvrissement. Ces derniers ont en effet investi 100 dans un projet qui rapporte, par exemple, 6 %, n’accroissant la valeur de l’actiféconomique que de 60 (100 × 6 % / 10 %); la perte de valeur (40) est alors instantanée. Il y a équilibre si le taux de rentabilité anticipé des investissements est égal au taux de rentabilité exigé par le marché. Il y a perte de valeur immédiate lorsque le taux de rentabilité des investissements est inférieur au taux de rentabilité exigé par le marché. Il y a enfin une véritable création devaleur instantanée lorsque le taux de rentabilité des investissements est supérieur au taux de rentabilité exigé par le marché. L’enrichissement ou l’appauvrissement n’est autre que la valeur actuelle nette positive ou négative que l’on doit calculer pour apprécier tout investissement. Que le lecteur ne soit pas surpris par ces formulations et garde tout son bon sens. Si un investissement se fait à sonprix, rien ne change pour l’investisseur; si celui-ci « achète » trop cher, il s’appauvrit; s’il fait une bonne affaire, il s’enrichit.
Il y a création de valeur (valeur de l’actif économique supérieure au montant comptable de l’actif économique) quand la rentabilité économique est supérieure au coût moyen pondéré du capital, c’est-àdire au taux de rentabilité exigé par l’ensemble des...
tracking img