Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (352 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA SELECTION DES PROJETS ENTRE LE CAPITAL RISQUE ET LA FINANCE ISLAMIQUE : S'AGIT-IL D'UN MEME PROCESSUS ?
Par Mohamed-Ali CHATTI, membre d'Aidimm, chercheur en finance islamique
L'analyse desprincipes de la finance islamique et de ses techniques (plus particulièrement les techniques participatives), nous amène à nous intéresser à une méthode de financement particulière et bien connue dusystème actuel : le capital risque. En effet, l'analyse des fondements du capital risque d'une part, et des principes des techniques participatives de la finance islamique d'autre part, nous montre que cesdeux méthodes de financement sont relativement proches.

Dans ce bref article, nous allons essayer de comparer ces deux modes de financement en ce qui concerne la problématique de la sélection desprojets à financer.

Pour le capital risque, la décision d’investissement tourne autour de deux axes : la recherche des projets à fort potentiel de rentabilité, pour un risque contrôlé. Les critèresqui permettent de cerner ces deux axes sont représentés sur le graphique suivant :
Graphique : Les critères d'analyse des projets [1]

Pour aboutir à la décision d’investissement, lescapital-risqueurs vont étudier de façon approfondie le business plan présenté par l’entrepreneur (établi sur 3 ans au minimum).

Cependant, les critères de choix des projets ne sont pas uniquement des critèresde qualité du bilan ou de rentabilité réelle. La qualité de l’équipe dirigeante est un des critères auquel les capital-risqueurs sont aussi très attentifs. Les investisseurs privilégient des équipesbien constituées, plus expérimentées et connaissant déjà le domaine commercial de l’entreprise.
Les compétences techniques rassemblées par l'entreprise, sa capacité à gérer un plan de financement, laréputation de la société auprès de ses partenaires, etc. constituent d’autres critères essentiels dans le choix.
Ainsi, « le capital risqueur se fiera plus à des critères qualitatifs que...
tracking img