Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sur les Obligations Convertibles à Option Retardée de Remboursement Anticipé au Gré de l’Émetteur1

F. ANDRE-LE POGAMP florence.andre@univ-rennes1.fr

F. MORAUX franck.moraux@univ-rennes1.fr

Université de Rennes I-IGR CREREG-Axe Finance 11, rue Jean Macé CS 70803 35708 Rennes cedex 7, France.

Tel: 3302 2323 7777 Fax: 3302 2323 7800

1

Les auteurs tiennent à remercier deuxrapporteurs anonymes pour leurs remarques judicieuses. Elles ont permis d’améliorer substantiellement la qualité de l’article. Ils remercient également les participants du Workshop AFFI/CNRS, Aix-en-Provence 1999 et des conférences GARP 2000 à Londres, EFMA 2000 à Athènes, en particulier Rama Cont, Nicole El-Karoui, Giovanni Barone-Adesi, Yue-Kuen Kwok et Patrick Navatte.

Résumé : Cet article traitedes obligations convertibles à option (retardée ou

non) de remboursement anticipé dans un cadre où les taux d'intérêt, l'action et la signature obligataire admettent un comportement stochastique. Basé sur une décomposition du titre en une obligation risquée et une composante optionnelle complexe, il démontre qu'un capped call américain correctement ajusté reproduit bien les conséquences desstratégies optimales de conversion volontaire et de remboursement anticipé. Une étude par simulations Monte Carlo montre que le caractère aléatoire des taux d'intérêt n'intervient que très faiblement dans la fixation du prix des obligations convertibles callable. Des formules sont alors proposées pour évaluer les obligations convertibles à option retardée ou non de remboursement anticipé. Uneapprofondie de la période de protection du call émetteur met ensuite en lumière le continuum d'actifs hybrides que forment les obligations convertibles. Enfin, des simulations indiquent que l'on peut reproduire les résultats obtenus par Tsiveriotis et Fernandes [1998] sur les “cash only part” des contrats considérés. Le cadre d'analyse se révèle donc être une alternative valable à l'évaluation pardifférences finies proposée par ces auteurs.
Abstract : This paper analyses callable convertible bonds (with both limited and unlimited anticipated redemption), in a general framework allowing interest rates, stocks price and credit to be random. It is based on an original decomposition of these claims as a risky fixed incomes part and a non standard option. It demonstrates that in a French context asuitably adjusted American capped call option well replicates strategic behaviors of both investors and the issuer. Monte Carlo simulations moreover show that interest rate randomness has a minor impact on the Callable Convertible Bond price. Formulas are then derived to value both limited and unlimited callable convertible bonds. One suggests the call limited period to describe convertible securitiesas a single and continuous class of assets. At least, the assets called Cash Only Part introduced by Tsiveriotis-Fernandes [1998] and associated to convertible contracts are studied in our framework.

Introduction
Les obligations convertibles sont des instruments de financement complexes de part leur nature hybride, leur risque de crédit, leurs clauses contractuelles et les comportementsstratégiques émetteurs/investisseurs qu’elles suscitent. Ces titres de créance contiennent un droit de conversion en une ou plusieurs actions de la société émettrice. Ils permettent à l’investisseur de profiter d’une hausse potentielle du cours de l’action. La complexité de ces titres s’accroît encore, lorsque des clauses sont assorties à leur définition de base. On trouve ainsi des clauses deremboursement anticipé au gré de l’émetteur, des clauses de remboursement anticipé au gré de l’investisseur (dites put au porteur) et des clauses de reset2.

La clause de remboursement anticipé au gré de l’émetteur dite « call émetteur » est de loin la plus commune dans les contrats d’émission3. Les obligations convertibles correspondantes sont généralement qualifiées de « callable » (OCC dans la...
tracking img