Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’analyse financière.
Préambule :

Définition de certains termes :

Capital : - en compta : 1 des postes au bilan.
- pour les économistes : facteur capital et travail.
- en finance : ensemble de ressources financières.

Les transactions se font sur un marché opposable à celui des biens.
Il y a 4 sources de financement pour une entreprise.
L’activité : leC.A.
Les propriétaires : les titres.
Les prêteurs : emprunts qu’il faudra rembourser.
Les arrangements entre entreprises : crédits interentreprises.
Les comportements de ces différents agents vont avoir des répercutions sur la situation financière de l’entreprise.

Flux financiers : Tous ces mouvements ou flux vont former des circuits dontdépendront les décisions des agents à un moment donné.

Les seules informations dont on disposera seront comptables et mesureront donc la rentabilité. Or les financiers sont plutôt intéressés par la mesure des flux d’entrées et de sorties ( notion de charges et de produits).
Ils analysent la solvabilité de l’entreprise. cette contrainte est forte car faute de quoi c’est le dépôt de bilan.L’entreprise doit : Exercer son métier, l’exploitation.
Se développer par acquisition d’équipements, investissement.
Financer cela.

Définition de l’analyse financière :

C’est l’analyse de la santé de l’entreprise. On se sert de plusieurs outils pour établir un diagnostique, cependant l’analyse financière n’est pas le seul paramètre de santé.Il y a une grande diversité d’entreprise il faut donc tenir compte de plusieurs aspects.
- La forme juridique : selon les comtes seront différents.
- La taille : l’accès aux prêts peut en dépendre.
- Le niveau auquel on se situe : on disposera en interne de toute l’information alors qu’en externe ( cas d’un banquier ou d’un actionnaire) cette information sera réduite aux minima légaux.
-L’historique de l’entreprise, ses dirigeants.
- Le positionnement de l’entreprise sur ses marchés.
- La structure des coûts de cette entreprise.

I – Le bilan financier.

Les informations sont données par les comptables : bilan, compte résultat, annexes.
Ces informations comptables obéissent à quelques principes.
- continuité de l’exploitation.
- coûts historiques : on évalue lesimmobilisations selon la valeur à l’achat.
- indépendance des exercices : on rattache donc les charges et les produits à la période à laquelle ils appartiennent.
- Prudence : on ignore les plus-values latentes mais on intègre systématiquement les éventuelles moins values ou pertes.
- Permanence dans les méthodes utilisées.
L’ensemble des moyens dont dispose l’entreprise est son patrimoine.
Partant d’unbilan comptable, photographie du patrimoine de l’entreprise on va passer à un bilan financier.

L’actif :
Selon le principe patrimonial on doit faire figurer au bilan tout ce qui appartient à l’entreprise. On fait figurer ainsi des éléments dont elle ne se sert pas et on ne mentionne pas les biens dont elle n’est pas propriétaire mais pourtant dont elle se sert.
L’actif se décompose-en
- Lecapital souscrit non appelé.
- Les immobilisations incorporelles : frais établissement, R&D, concession, …)
corporelles : terrains, constructions, installations, …)
financières : titres, participations, …
- L’actif circulant (au bilan depuis moins d’un an) : ce sont les stocks, les produits
intermédiaires, les créances, ….
- Le capital souscrit appelé mais nonversé.
- Les valeurs mobilières de placement, les disponibilités.

Le passif :
- Les capitaux propres soit le capital social, la réserve légale, la réserve statutaire, le report à nouveau, les primes d’émission, les écarts d’évaluation et les subventions d’exploitation ainsi que les provisions réglementées.
- Les quasi fond propres composés des titres de participation sans droit de vote,...
tracking img