Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 54 (13311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Depuis environ cinquante ans, la mondialisation a bouleversé le paysage économique planétaire. Devant la domination mondiale exercée par les trois géants de la Triade (Amérique du Nord, Europe Occidentale et Japon), on assiste à la mise en place de regroupements régionaux, ayant pour objectif de se renforcer ou de concurrencer cette suprématie. Ainsi en 2000, on comptait environ85 accords régionaux commerciaux dans le monde.

C’est ainsi que l’on assiste à l’apparition de l’Union Européenne (UE) sur le vieux continent, de l’ALENA en Amérique du Nord, de l’ASEAN en Asie du sud-est, du MERCOSUR en Amérique latine, du SADC en Afrique subsaharienne…

Aussi, au regard de ces nombreux ensembles régionaux, nous avons décidé de nous focaliser sur les principaux que sontl’UE, le MERCOSUR, l’ASEAN et l’ALENA. Ces quatre grands regroupements vous seront donc présentés.

Une « zone d’intégration régionale » est une zone où des pays partenaires adoptent des mesures communes pour parvenir à des objectifs économiques, notamment la libéralisation des échanges. Il existe une typologie d’intégration régionale :

- la zone de libre-échange est une zone caractériséepar l’absence de taxe douanière sur certains produits de façon à créer un partenariat privilégié avec les pays de la zone. Il n’y a pas de politique commune ;
- l’union douanière est une zone de libre-échange avec des réglementations communes vis-à-vis des pays tiers. On harmonise les échanges entre la zone et l’extérieur ;
- le marché commun autorise la libre circulation des hommeset des capitaux ;
- l’union économique est un marché commun aux quatre libertés qui concernent les biens, les capitaux, les hommes et les services ainsi qu’une politique macro-économique commune.

Tout au long de cet exposé, nous allons vous présenter chacune de ces zones économiques de leur historique jusqu’à leur avenir éventuel.

I. L’ASEAN

1. Présentation de l’ASEANL’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) plus communément appelée ASEAN de l’appellation anglo-saxonne (Association of Southeast Asian Nations) est une organisation à la fois économique, politique et culturelle.
Elle est actuellement composée de 10 pays que sont Les Philippines (adhésion en 1967), L’Indonésie (1967), la Malaisie (1967), Singapour (1967), La Thaïlande (1967), le Brunei(1984), le Vietnam (1995), le Laos (1997), la Birmanie (1997) et le Cambodge (1999).

a) Les fondements de l’ASEAN :

L’ASEAN représente un accord politique plus qu’un accord économique.
La “communauté d’intérêts ASEAN” se fonde sur la similitude des problèmes nationaux, des problèmes des régimes en place très incarnés autour de quelques dirigeants.

Les accords établis entre les pays membresreposent sur les principes politiques suivant :
- L’ASEAN ne doit imposer aucune contrainte aux Etats membres
- Elle doit respecter les indépendances nationales et leurs aspirations
- Principe de non ingérence dans les affaires intérieures des autres Etats institutionnalisée en 1976 avec le Traité d’Amitié et de Coopération [TAC]
- Une confiance entre les dirigeants des Etatsmembres
- Le non recours à la force pour régler les différents pour créer une communauté de sécurité dans un espace conflictuel.

Les principaux accords fondateurs économiques qui composent l’ASEAN :

- CEPT : Tarif Commun Préférentiel pour des produits industriels spécifiques incluant le ciment, les engrais et la pâte à papier, mis en place en 1990 par l’assemblée des ministres del'économie de l'Asean (ASEAN Economic Ministers Meeting –AEM)

- La zone de libre échange AFTA (Asean Free Trade Area) créée en 1991 sur l’initiative de la Thaïlande et établie formellement en 1992.
L’AFTA permet la mise en place de droits de douane entre pays membres, ceux-ci sont réduits à un maximum de 5 % d'ici 2003. (2008 pour les futurs nouveaux membres dont le Cambodge)....
tracking img