Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COMPLEMENTARITE ENTRE DETTE BANCAIRE ET DETTE OBLIGATAIRE : UNE INTERPRETATION EN TERMES DE SIGNAUX

Frédéric Lobez1 et Jean-Christophe Statnik2 Janvier 2007 Résumé
Dans ce travail, nous modélisons la complémentarité entre dette bancaire et dette obligataire dans un contexte où les banques se caractérisent par leur supériorité en matière d’évaluation des emprunteurs. Les entreprises peuventsignaler leur qualité au marché obligataire en recourant à de la dette bancaire. Un tel signal est coûteux dans la mesure où la banque utilise sa position dominante pour extraire une partie du surplus généré par le projet de l’entreprise. Nous montrons dans ce cadre que la part du financement bancaire est croissante avec la qualité des firmes. Nous étudions ensuite l’arbitrage entre unfinancement mixte (bancaire et obligataire) et un financement obligataire pur. Nous montrons alors que le marché obligataire est sollicité en tant que mode de financement unique, à la fois par les firmes de moindre qualité qui répugnent à se signaler, et par les meilleures qui y trouvent un mode de financement moins onéreux ; les firmes de qualité moyenne préfèrent négocier un financement mixte, bancaire etobligataire, tel que la part de la dette bancaire est alors croissante avec la qualité de la firme.

Abstract
In this work, we show how complementary bank debt and bond debt are. Banks distinguish themselves from the bond market in the sense that they are the best evaluators of firms’ riskiness. Due to market power, bank rates are therefore uninformative and also more expensive than bondrates. In a context of adverse selection, firms can signal their quality to the bond market by using the size of bank debt. We show within this framework that the less risky the firm is, the larger the part of bank debt in its whole financing. Then, we study the trade-off between the previous signalling equilibrium (using both bank debt and bond debt) and an exclusive bond issue with fixed costs. Weshow that the exclusive bond issue is used by both the firms of best qualities and worst qualities: the first type wishing cheaper financing and the second type being reluctant to signal its quality. The firms of medium qualities prefer to negotiate mixed financing ( bank debt and a bond issue ).

JEL Classification : G21, G32

1

Professeur à l’Université de Lille2 (ESA et GERME) et directeurdu LABORES (URA CNRS 362). Maître de Conférences à l’Université de Lille2, GERME.

2

1

1.Introduction Cette étude se propose de traiter la question de la coexistence entre dette bancaire et dette obligataire au passif des entreprises. Cette question concerne principalement les grandes entreprises qui d’après Denis et Mihov (2003) semblent recourir conjointement à la dette bancaire et àla dette obligataire. Si la dette obligataire est effectivement moins chère que la dette bancaire, dès lors que les grandes entreprises ne sont pas restreintes en termes d’accès à l’un ou l’autre des deux marchés, on comprend effectivement mal cette coexistence.

Cette question renvoie prioritairement à la problématique plus générale du choix entre dette bancaire et dette obligataire. Celle-ciest généralement abordée selon différents critères de différenciation. Pour Diamond (1991), le choix entre dette bancaire et obligataire est contingent à la réputation de la firme. Une firme de bonne réputation initiale empruntera sur le marché obligataire. A l’inverse, une firme moins réputée empruntera initialement sur le marché bancaire où elle sera plus contrôlée que sur le marché obligataire,avant de migrer vers ce dernier dès lors que sa réputation sera établie. Rajan (1992), sans remettre en cause les prédictions de Diamond, souligne toutefois que la surveillance exercée par la banque confère à celle-ci un monopole informationnel qui lui permet d’exproprier une partie des revenus de la firme. Le critère de la renégociation constitue un autre élément essentiel du choix. Du fait de...
tracking img