Financement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1988 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2) Le financement par mobilisation des créances
Comme on l’a vu pour le découvert, l’une des principales causes de son coût élevé est l’absence de garantie pour le banquier lorsqu’il accorde le crédit à son client. Dans ce qui suit, il s’agit de voir une catégorie de crédits qui s’appuient sur la mobilisation de créances reposant sur des délais de paiement accordés aux clients.
*L’escompte :
C’est le mode de financement le plus traditionnel. Il consiste en un avancement de l’argent par le banquier à une entreprise contre remise d’une créance avant son échéance. Le banquier verse au client le nominal de l’effet escompté, diminué des agios, tout en assurant le recouvrement de la créance à la date d’échéance des effets.
L’escompte n’est en effet qu’une forme de crédit et non un achatréel des créances. Celui qui en a bénéficié reste responsable de son remboursement, et si la traite n’est pas réglée par le créancier le jour prévu, le banquier débitera immédiatement le compte bancaire de son client du montant de crédit initialement accordé.
L’effet de commerce peut être soit une lettre de change soit un billet à ordre.
Bien que l’escompte soit le type de crédit à CT le plusrépandu car simple et accordé avec un minimum de formalités, c’est une formule compliqué qui manque de souplesse pour l’entreprise car il lui complique la gestion des crédits à la clientèle : retards et impayés…
Avantages et inconvénients de l’escompte
Avantages | Inconvénients |
- Les taux appliqués par les banques sont plus faibles que ceux du découvert-Il est très facile à obtenir-Leplafond fixé est renégociable, notamment en cas de croissance de l’activité.-Disponibilité du produit des ventes sans attendre l’encaissement des effets à l’échéance | -Les intérêts et les commissions sont précomptés.-Les agios sont calculés sur la période de mise à dispositions des fonds + les jours de banque-Son montant est nécessairement plafonné (très souvent inférieur ou égal à un mois de CA) ettout dépassement de ce plafond reste en pratique rarement accepté par les banques. |
En France, on trouve aussi le Crédit par mobilisation des Créances commerciales, ou encore le crédit Dailly. Le CMCC permet d’escompter non pas des créances individualisées, comme l’escompte des effets de commerce, mais un ensemble de créances ayant des échéances rapprochées, regroupées dans un billet detrésorerie émis à l’ordre d’une banque.
Le crédit Dailly : la loi Dailly a été promulguée en France en 1981 autorisant la cession des créances de l’entreprise à sa banque, par la remise d’un seul bordereau indiquant le montant des créances. Comme dans le cas de l’escompte des effets de commerce, l’entreprise est garante envers la banque des créances qu’elle lui a cédées.
Mais cette forme de créditn’a pas eu le succès mérité car les banques ne l’ont pas pleinement adopté et elle ne profite qu’aux grandes entreprises jugées saines. Par là, les banques françaises préfèrent orienter ces clients vers les sociétés financières spécialisées, les sociétés financières spécialisées, les sociétés d’affacturage, qui sont souvent filiales de ces mêmes banques.
3) Autres crédits spécifiques :
-Lecrédit sur les stocks ou le warrant :
C’est un instrument de crédit spécialement prévu pour le financement des stocks : C’est un billet à ordre par lequel le souscripteur s’engage à payer une somme d’argent à une certaine échéance moyennant le dépôt en gage des marchandises. Le certificat de gage circule et peut être remis à l’escompte comme effet de commerce.
Les crédits sur stocks restentexceptionnels car les banques hésitent à prêter sur stock du moment qu’elles ne sont pas équipées pour vérifier leur valeur ou même leur existence.
Le warrant est souvent utilisé par les entreprises ayant une activité saisonnière qui stockent des marchandises dont elles n’ont pas immédiatement l’utilité : producteurs de vins, alcools, fromage, céréales….
-Crédit compagne :
Ce crédit est destiné...
tracking img