Flau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
retourne dans sa famille avant d’aller « faire son droit ». C’est sur ce bateau qu’il va rencontrer Mme Arnoux, et l’on devine alors que le reste du roman tournera autour de l’amour de Frédéric pourcette jeune demoiselle. L’analyse du texte reposera tout d’abord sur le point de vue du narrateur, puis sur le portrait de Madame Arnoux et enfin sur le coup de foudre de Frédéric.

Une bonne partiede la beauté du texte repose sur le point de vue interne choisi par l’auteur, qui donne au lecteur l’impression de voir la scène à travers les yeux émerveillés de Frédéric. Tout d’abord, on observele champ lexical de la vue avec des verbes comme : « distingua », « lui envoyèrent ses yeux » (l2) et « regarda » (l6) qui l’impression de découvrir la scène soudainement. Le point de vue interne estmis en évidence dès le premier paragraphe où le lecteur à l’impression de vivre les actions de Frédéric comme si lui-même les effectuait. Enfin, on observe une sorte de jeu de l’observateur etl’observé avec l’alternance des pronoms « il » et « elle » mettant en valeur les positions opposées des deux personnages : Mme Arnoux est au centre du regard et Frédéric est une sorte de voyeur : " En même tempsqu’il passait, elle leva la tête [...]...

En quoi s'agit -il d'une scène de première rencontre?
La naissance de l'amour ?
Le coup de foudre
Le mot « apparition » implique unevision soudaine. L'effet de rupture est renforcé par le passage à la ligne, l'isolement typographique de la 1ère phrase et l'emploi du passé simple : « Et ce fut comme une apparition ».
Laviolence du coup de foudre est soulignée également par le choix du terme qui introduit le motif du regard. Il s'agit d'un « éblouissement » qui constitue une hyperbole significative. Et effectivement,la vision de la femme annule tout l'environnement puisqu'il est précisé que Frédéric « ne distingua personne ».
Un trouble extrême envahit donc le personnage
Les champs lexicaux...
tracking img