Flaubert, madame bovary (incipit)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (952 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Questions: Etudiez le point de vue du narrateur dans ce texte. En quoi consiste l'ironie de ce passage? Quel est le but de ce portrait? Comment Flaubert tourne-t-il son personnage en ridicule? Enquoi ce texte constitue-t-il un prologue? Pourquoi peut-on dire que Charles est un héros qui n'est pas à sa place? Qu'est-ce qui montre, dès cet incipit, que Madame Bovary est un roman réaliste? “Nousétions à l'étude”: de quelle manière Flaubert nous présente-t-il une classe? En quoi la classe se présente-t-elle comme un milieu hostile?

Eléments d'introduction:

- Gustave Flaubert (1821-1880).Très influencé par Balzac, dont on sent l'influence réaliste, le goût pour la peinture de la société de son temps, Flaubert s'illustre par la finesse de son analyse psychologique. C'est un travailleuracharné, qui réécrit des pages entières et accouche de son oeuvre dans la douleur, et témoigne d'un souci du détail et du style rarement égalé (Flaubert est connu pour son “gueuloir”, une pièce danslaquelle il “hurlait” ses textes à voix haute, afin de trouver le ton juste.

- 3 Oeuvres à connaître: L'éducation sentimentale, roman d'apprentissage (qui met en scène les désillusions d'un jeunehomme) , Salaambo, grande fresque épique du temps des guerres de Carthage contre Rome, et bien sûr Madame Bovary.

- Madame Bovary fait scandale à sa sortie; il subira un procès pour immoralité où lerôle du procureur est tenu par le fameux M. Pinard (celui-là même qui, quelques années plus tard, prononcera un réquisitoire contre Les Fleurs du Mal). Il sera relaxé.

- L'intérêt de notre incipitest de présenter la “médiocrité” de Charles, qui jouera un rôle si néfaste dans la constitution de ce couple si mal assorti qu'est celui qu'il formera avec son épouse.

1.

Un incipitpittoresque

A. Un accompagnement du narrateur: « nous » (narrateur-personnage). (Artificiel dans la mesure où Flaubert fait une première entorse p.22: « Il ne savait s'il devait… »= point de...
tracking img