Flaubert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2034 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Gustave Flaubert

1821 Naissance de Gustave Flaubert, le 12 Décembre à l'Hôtel Dieu, l'hôpital de Rouen. Son père, Achille-Cléophas, est chirurgien en chef de cet hôpital. Sa mère, Justine-Caroline, est elle aussi, fille de médecin. Gustave a un frère aîné né en 1813. Il aura également une sœur, Caroline, qui naîtra en 1824.
Ses parents habitent un pavillon rattaché à l'hôpital.Le petit Gustave passe une enfance assez triste dans l'atmosphère austère de l'hôpital; délaissé par rapport à son frère aîné, brillant élève, porteur de toutes les ambitions de la famille, il se sent lui-même passif, instable, différent, et se réfugie dans la littérature.
1824 Naissance de Caroline, sa sœur
1825 Julie entre au service de la famille Flaubert, comme nourrice, puis commedomestique. Elle y restera jusqu'à la mort de Gustave, à qui elle survivra trois ans. Gustave Flaubert la dépeindra sous les traits de Félicité dans Un cœur simple
1829 Début de l'amitié avec Ernest Chevalier, à qui il écrira la première lettre de la Correspondance le 31 Décembre 1830
1830 Premiers textes : Louis XIII, Eloge de Corneille, bientôt suivis d'une Belle explication de la fameuse constipation.1832 En février Gustave entre au collège royal de Rouen.
Avec ses camarades de collège, il crée le personnage rabelaisien du Garçon, au travers duquel les adolescents se moquent des bourgeois
1833 Voyages familiaux en Normandie, à Nogent-sur-Seine, à Versailles, Fontainebleau, Paris
1834 Chaque été, la famille Flaubert passe ses vacances à Trouville
Au collège, rédaction, avec ErnestChevalier, de Art et Progrès, journal manuscrit contenant des nouvelles et une rubrique Théâtre.
1835 Deuxième (et dernier) numéro d'Art et Progrès où Gustave publie un Voyage en enfer
1836 Lors de se vacances à Trouville, Gustave rencontre Elisa Schlésinger, épouse de Maurice Schlésinger, directeur de la Gazette et revue musicale de Paris. Début d'une longue passion impossible. Gustave Flaubertévoquera cette rencontre déterminante dans les Mémoires d'un fou et les deux versions de l'Education sentimentale. Elisa Schlésinger, " le fantôme de Trouville", incarnera la femme inaccessible.
Il travaille à une première œuvre : Bibliomanie
1837 Gustave Flaubert rencontre Alfred Le Poittevin qui deviendra l'un de ses grands amis.
Sa vocation littéraire se précise. Il publie ses premières œuvres dansle Colibri, une revue littéraire de Rouen : Bibliomanie, Une leçon d'histoire naturelle.
1838 Gustave Flaubert entre en classe de rhétorique.
Rédaction de textes autobiographiques : Agonies, pensées sceptiques et Mémoires d'un fou, dédiées à Alfred Le Poittevin.
1839 Gustave Flaubert entre en classe de philosophie en octobre et en est exclu en décembre.
Il écrit Smarh.
1840 Il est reçu aubaccalauréat, il part en voyage dans les Pyrénées et en Corse.
De passage à Marseille, il rencontre Eulalie Foucaud de Langlade et aura une brève idylle avec elle. Il évoquera cette rencontre dans Souvenirs, notes et pensées intimes et dans Novembre.
1841 Son père l'oblige à faire son droit à Paris. Il s'inscrit à la Faculté de Droit de Paris. Il n'y rentrera qu'en décembre.
1842 " Je me fous pasmal du Droit, pourvu que j'ai celui de fumer ma pipe et de regarder les nuages rouler au ciel, couché sur le dos en fermant à demi les yeux. C'est tout ce que je veux. "
Il poursuit ses études sans enthousiasme. Il sera toutefois reçu en seconde année.
Il rédige Novembre.
1843 Il commence la rédaction de la première version de l'Education sentimentale.
Il rencontre Maxime Du Camp, homme delettres mondain.
Il mène une vie agitée. Il fréquente l'atelier du sculpteur Pradier, atelier où il fera la connaissance de Victor Hugo.
Il échoue à son examen de deuxième année de Droit.
1844 En Janvier, il est victime d'une crise nerveuse d'une extrême violence, la première d'une longue série. " Je me suis senti tout à coup emporté par un torrent de flammes."
Cette grave crise oblige sa...
tracking img