Flicka

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème 1 : La représentation et la démocratie d’opinion

-----------------------
Présentez le document selon les normes bibliographiques : Thierry Vedel ; « Thierry Veldel’s Blog-note » ; dimanche 4 mars 2007 ; « Le rôle et les effets des sondages sur l’élection présidentielle .» ; ouvert à tout public  ;http://vedel.blogspot.com/2007/03/le-rle-et-les-effets-des-sondages-sur.html

Lors de chaque campagne électorale, on s’interroge sur les sondages d’opinion.Les sondages sont-ils un outil fiable pour mesurer les intentions de vote ? Ne font-ils pas l'objet d’utilisations stratégiques visant à manipuler les électeurs plus qu’à les informer ? En quoi affectent-ils le déroulement de la campagne électorale ? Les sondages ont-ils des effets sur les votes desélecteurs ?
Les sondages ont au moins quatre fonctions lors d’une campagne électorale :

Ils participent à la sélection des candidats. Les personnalités bénéficiant d’une forte popularité dans l’opinion apparaissent, aussi bien aux yeux des partis qu’à ceux de la presse, comme des candidats légitimes. (En 1995, les mauvais chiffres dans les sondages d’Henri Emmanuelli ont été un des éléments qui ontincité les militants socialistes à lui préférer Lionel Jospin.)

Ils aident les candidats à ajuster leurs stratégies de campagnes. Grâce aux sondages (ceux publiés dans les médias ou ceux qu’ils font réaliser à titre privé), les candidats peuvent en effet mesurer l’impact de leur message dans les différentes catégories de la population et réorienter, si nécessaire, leur campagne pour corrigerleurs faiblesses.

Ils déterminent indirectement l’accès aux médias audiovisuels. La réglementation française prévoit que, durant la pré-campagne, les médias audiovisuels doivent couvrir les candidats de façon "équitable". Comme cette notion n’a jamais été définie précisément par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, la pratique est de considérer qu’il y a équité lorsque le temps d’antenneconsacré à un candidat est proportionnel à son importance politique. Et pour déterminer celle-ci, les médias audiovisuels s’appuient essentiellement sur les sondages d’intention de vote.

Les sondages tissent une sorte de fil rouge qui aide à suivre la dynamique de la campagne, les retombées des actes lourds des candidats ou celles des diverses péripéties du débat électoral. Ils ajoutent à ladramaturgie de la compétition présidentielle, et structurent le récit qu’en font les journalistes et observateurs en tout genre. Cet impact des sondages est souvent critiqué car ils font ressembler les compétitions électorales à des courses de chevaux. L’observation est juste, sauf qu’on peut se demander comment nous ferions pour mesurer la dynamique de la campagne si nous n’avions pas de sondages.

.Les effets des sondages sur la vote

Comme souvent en matière d’effets communicationnels, les travaux sur le sujet n’aboutissent pas à des résultats univoques. Au moins quatre types d’effets ont été identifiés par les chercheurs en communication politique.

Les électeurs tirent des sondages des informations qu’ils utilisent pour déterminer pour quel candidat ils vont voter.
Ces effetscognitifs peuvent conduire les électeurs à une plus forte implication. C’est ce cas, lorsque les sondages font apparaître l’élection comme extrêmement disputée ou indécise, ou bien lorsque à partir des résultats des sondages, des électeurs décident de pratiquer un vote stratégique (en votant non pas pour leur candidat préféré, mais pour un autre candidat politiquement proche de lui, dans l’espoir dedonner une signification particulière à leur vote et/ou d’adresser un message à leur candidat préféré). Les destins contrastés des candidatures de Lionel Jospin en 1995 et 2002 illustrent bien ces deux cas de figure
Mais en sens inverse, les sondages peuvent conduire à une démobilisation ou un désengagement, soit parce qu’ils semblent indiquer que l’élection est déjà jouée, soit parce qu’ils...
tracking img