Foie gras palmipede gras

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1198 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Note réalisée par le service économie de l’ITAVI en juin2010

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

I - EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE
Net repli des prix des céréales en 2009 mais légère reprise début 2010 - fermeté du soja Après les fortes baisses enregistrées en 2009 par les céréales (blé - 30.3 % et maïs - 28 %) par rapport à 2008, lescours des céréales sont restés orientés à la baisse au cours du premier trimestre 2010. Depuis, le marché céréalier, sous l’effet d’une météo médiocre et du décrochage de l’euro par rapport au dollar, enregistre une petite reprise. En juin 2010, les cours progressent par rapport à ceux de mai 2010, mais restent inférieurs à ceux de juin 2009, de 6.8 % pour le blé et de 4.2 % pour le maïs. Après laforte hausse du premier semestre 2009 suivie d’un net repli au second semestre, les cours du soja en 2009 ont enregistré une baisse de 1.9 % par rapport à 2008. Début 2010, les cours se sont stabilisés à un niveau élevé, tirés par une forte demande chinoise et la faiblesse des stocks nord américains. L’abondance des récoltes sud américaines a entraîné un fléchissement des cours en mai et juin, trèsatténué par la baisse de l’euro Tableau n° 1 : Prix des matières premières (€/tonne – y.c. majo mensuelles, sans coût de transport)
PRIX MATIERES PREMIERES Maïs (rendu Ille et Vilaine) Blé (rendu Ille et Vilaine) Ttx Soja 48 (Montoir) Graines soja extrudées (Rotterdam) Ttx Colza (Dieppe) Ttx Tournesol (Saint Nazaire) Luzerne (Marne) Année 09/08 en % - 28.0 - 30.3 - 1.9 - 11.1 - 15.3 - 34.7 - 35.1Juin 2010 148.95 132.26 308.20 340.47 164.25 162.00 134.40 Juin 10/ 09 en % - 4.2 - 6.8 - 10.5 - 5.4 - 4.5 + 23.4 - 0.4 12 derniers mois glissés % - 12.1 - 17.1 + 2.4 + 1.4 - 4.6 - 3.9 - 21.9 Source : La Dépêche

Evolution des prix des principales matières
400 350 300 250 200 150 100 50 janv-06
€/T

janv-07

janv-08 maïs rendu Ille et Vilaine

janv-09

janv-10 tourteaux de soja renduMontoir

blé rendu Ille et vilaine

-1-

II – LA PRODUCTION DE FOIE GRAS
En 2009, les opérateurs français ont programmé un important ralentissement de la production nationale afin de mieux adapter l’offre à la demande. En effet, la rupture de la consommation, qui s’est engagée avec l’importante crise internationale, n’a pas épargné totalement le marché du foie gras. Cette maîtrise del’offre sur le marché, estimée à - 1%, a entraîné une baisse d’environ 1 000 tonnes de la production française. Selon les chiffres de la statistique annuelle agricole (Ministère de l’Agriculture) et les estimations du CIFOG pour 2009, la production de foie gras baisse de 5 % en 2009, en particulier en raison de la baisse de la production de foie gras de canard. En 10 ans, la production de foie gras estpassée 15 124 t en 1999 à 18 905 t en 2009. Cet essor est lié au développement de la production de foie gras de canard, qui a progressé de 26 % pendant cette période et représente 97 % de la production totale. Selon les résultats du SSP, après la baisse de 8.8 % enregistrée en 2008/2007, les éclosions de canetons à gaver de 2009 sont à nouveau en repli de 1.8 %. Celles d’oisons à gaver enregistrentun recul de 7.7 %. Selon le CIFOG, les mises en place de canetons mulards mâles en France après s’être repliées de 4.8 % en 2008 par rapport à 2007, ont enregistré une légère reprise de 1.6 % en 2009. En 2010, les mises en place cumulées du premier trimestre seraient en progression de 2.9 % selon le SSP. Selon le CIFOG, sur les seize premières semaines de 2010, la reprise se confirme avec + 6.0 %par rapport à la même période 2009. Selon le SSP, après la quasi-stabilité enregistrée en 2008, les abattages contrôles de canards à gaver, corrigés des variations journalières d’abattage, ont fortement chuté en 2009, conformément à la recommandation de maîtrise de l’offre prônée par le CIFOG. Les abattages se sont repliés de 4.6 % en têtes et de 6.1 % en volume. La région Aquitaine a...
tracking img