Fonction de l'epargne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2130 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
04: Définissez la fonction épargne et expliquez ses déterminants à court terme ainsi qu’à long terme.

Introduction:

Les composantes fondamentales de l’économie sont la consommation, l’épargne et l’investissement.
Elles sont issues de décisions prises par les agents économiques.
Les ménages choisiront entre consommation et épargne, et les entreprises seront plus axées sur l’investissement.Mais qu’est ce que la fonction épargne et quels sont les facteurs qui l’influencent ?
Certains économistes voient dans l’épargne le support de l’investissement (les classiques), et d’autres considèrent qu’il ne faut pas la favoriser dans les périodes de crise car elle réduit la consommation.

Pour bien comprendre la fonction épargne, nous donnerons sa définition dans une 1ère partie,
puisdans une 2nde nous expliquerons ses déterminants à court et à long terme.

1) Définition de l'épargne

a) Fraction des revenus
Au sens courant, épargner consiste à mettre de l’argent de côté, à faire des économies.
La notion économique d’épargne rejoint en partie le sens courant,
car l’épargne représente la partie du revenu qui n’est pas destinée à la consommation.
(L’épargne est lafraction des revenus d’un agent éco qui n’est pas consacrée à une consommation immédiate)
L’épargne est donc un acte de renonciation à une satisfaction immédiate au profit d’une consommation future.
(ex formes d’épargne: placer son argent à la Caisse d’Epargne, acheter des actions ou conserver des billets chez, l’enfant qui glisse son argent de poche dans une tirelire, l’entreprise quiconserve une fraction de son bénéfice en vue d’investissements futurs, le ménage qui effectue un virement sur un livret)

L’épargne peut être le fait des ménages, des entreprises et des administrations
• Epargne des ménages
o L’épargne des ménages est constituée de l’épargne financière (placements financiers, thésaurisation) et de l’épargne non financière (achats immobiliers et épargnecontractuelle liée au remboursement des emprunts, investissements des EI).
o Les ménages disposent traditionnellement d’une capacité de financement, c’est à dire que leur épargne excède leurs besoins de financement.
• Epargne des entreprises
o L’épargne des entreprises correspond à leur autofinancement, c’est à dire aux amortissement et aux bénéfices non distribués.o Généralement les entreprises épargnent insuffisamment pour couvrir leurs besoins d’investissement. Elles ont donc un besoin de financement.
• Epargne des administrations
o L’épargne des administrations correspond aux dépenses d’investissement non financées par emprunt (différence entre les recettes totales et les dépenses courantes de fonctionnement et de transfert).o Lorsque l’état est déficitaire, c’est à dire qu’il a un besoin net de financement, il doit faire appel aux autres agents pour son financement.

b) En comptabilité nationale,
L’épargne brute est la différence entre le revenu disponible brut et la consommation finale.
Epargne brute = Revenu Disponible Brut - Consommation Finale | EPARGNE BRUTE = RDB – CF
L’épargne nette est la différenceentre l’épargne brute et les amortissements.

Nous retiendrons aussi que l’épargne se mesure comme un flux (et non comme un stock), c’est à dire que chaque année sont comptabilisées les sommes épargnées, et non le montant total des sommes épargnées à un moment donné (le patrimoine).
Et donc que ce flux peut être influencée par des politiques économiques et sociales au niveau macro économiques,mais aussi par des facteurs micro économiques.

c) Deux conceptions opposées de l'épargne (nationale):
• Conception active : épargner revient à s’abstenir de consommer.
La décision d’épargne est donc le résultat d’un véritable calcul économique des individus.
Il s’agit d’une perspective micro-économique.
Pour les libéraux, il faut soutenir l'épargne qui est la condition de...
tracking img