Fonction paternelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3187 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
la défaillance de la fonction paternelle et ses conséquences.
Les absences physiques, si elles ne sont pas relayées sur le plan symbolique, constituent une première forme de défaillance. Le père peut être présent physiquement mais ne remplit pas sa fonction soit parce que la mère ne lui laisse pas sa place, soit parce que lui-même, pour des raisons que je vais évoquer, n'en est pas capable.Les absences physiques de longue durée.
"La mère seule porte une grande et lourde tâche psychologique et morale. Certaines mères y sont peu préparées et ont de la peine à ne pas traduire l'absence du père en termes d'abandon". Si la mère est capable de rendre présent un père absent par des photos qui le montrent, des objets qui le signifient, des paroles qui le racontent, bref "sison existence est présence sur fond d'absence", alors les conséquences sur l'équilibre psychique de l'enfant sont moindres.
Mieux, B. Cyrulnik, en observant des enfants dont le père marin est réellement absent et des enfants témoins dont le père est plus présent, montre que la perception du père n'a pas la même fonction que la représentation. "La perception du père, alentour de la mère,donne naissance au sentiment de différence, c'est à dire à l'identité sexuelle (...) ; il faut une différence d'information pour faire naître la prise de conscience, la pensée abstraite, la représentation (...). En revanche, quand les mères désignent le père et le font vivre dans la représentation, elles permettent à l'enfant d'accéder à l'abstraction et au symbole, en accentuant la perception dela différence et en développant l'aptitude à se référer à un objet absent."
Je vais présenter trois situations d'absence difficiles à relayer pour la mère.
Haut de page
Les parents sont séparés.
"L'enfant va se croire responsable du divorce de ses parents. Si papa (ou maman) est parti, c'est que lui a été méchant. Il est puni de sa faute par la privation de cequ'il aime". Dans l'absolu, on peut penser que la séparation des parents concerne autant la mère que le père. Malheureusement, la réalité montre que l'évolution de la famille s'accompagne d'un changement de la place du père, et d'une sorte de disparition des pères. Le divorce concerne environ deux millions d'enfants : 54% d'entre eux ne reverront pratiquement plus le parent avec lequel il nevivent pas, et dans 80% des cas il s'agit du père.
Hubert Montagner a consacré des études sur les perturbations psychologiques et physiologiques qu'engendre chez l'enfant le partage entre deux parents, deux lieux de vie. Les présenter ici nous éloignerait de notre sujet. En tant que rééducateur, il faut savoir que dans la majorité des cas, le parent qui n'a pas la garde de l'enfantdisparaît de sa vie, ce qui, nous dit Irène Théry, "n'efface pas le sentiment d'appartenance : les enfants de parents séparés parlent de leur "vrai père" pour désigner celui qui les a engendrés, et il n'est pas rare qu'ils cherchent désespérément à renouer les liens avec lui après des années d'absence".
Ben et l'annuaire téléphonique.
J'ai rencontré Ben dans un regroupementd'adaptation, lors de mon stage en RASED. Ma présence a modifié son comportement ce jour-là : peut-être parce que j'étais un homme, il faisait tout pour que je le remarque. Lors du travail individuel, Ben est venu vers moi pour me demander de l'aide, ce qui n'était qu'un prétexte. Ben avait besoin de me parler : "Tu sais j'ai pas connu mon père". Je lui ai demandé s'il souhaitait le connaître et commeil me répondait "oui", je lui ai proposé d'en parler avec sa mère. "Elle veut plus le voir parce qu'ils se sont disputés". A., l'enseignante spécialisée (maître E), m'a expliqué que lors d'un entretien elle avait fait comprendre à la mère que Ben désirait connaître son père. Celle-ci s'y opposait radicalement. Ben, découvrant par hasard sur le bureau de A., la liste des enfants ainsi que les...
tracking img