Fonctionnement de l'ump

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

Qu'est-ce que l'UMP ?

1) L'histoire de l'UMP : entre unité politique et déclin électoral2) Les valeurs fondatrices et le programme défendus par l'UMP

II) Par qui l'UMP est-elle gérée ?
1) La présidence de l'UMP : une controverse qui divise
2) La répartition des adhérents sur le territoire français

III) Quels sont les moyens d'action de l'UMP ?1) 2007-2012 : Un quinquennat marqué par des réformes successives
2) 2012 : L'UMP, un contre-pouvoir actif

I) Qu'est-ce que l'UMP ?
1) L'histoire de l'UMP : entre unité politique et déclin électoral
« L'UMP répond à une exigence d'unité entre les familles de la droite et du centre : gaulliste, démocrate-chrétienne, libérale, radicale, sociale et indépendante. Ce quirassemble ces sensibilités est plus fort que ce qui les distingue. »Extrait de du site officiel de l'UMP : http://www.u-m-p.org/notre-parti/nos-valeurs
Conçue à l'origine – sous les noms d'Union en mouvement puis d'Union pour la majorité présidentielle – comme un rassemblement destiné à soutenir Jacques Chirac lors des élections du printemps 2002, l'UMP devient en novembre de la même année – sousl'appellation d'Union pour un mouvement populaire – un grand parti politique de la droite et du centre qui réunit l'ancien RPR et l'ancienne Démocratie Libérale des membres issus de l'UDF.
   Présidée à sa création par Alain Juppé, l'UMP perd ses premières batailles électorales, payant l'impopularité de la politique suivie par le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin après un sérieux revers lors descantonales (*) et surtout des régionales des 21 et 29 mars 2004, elle essuie un second vote sanction lors des européennes du 13 juin.

Devenu président de l'UMP en novembre 2004, Nicolas Sarkozy parvient à lui donner un nouvel élan en en faisant l'instrument de sa conquête de l'Élysée ; candidat de cette formation, il est élu à la présidence de la République (*) avec 53,06 % en mai 2007 et quittepeu après la direction du parti dont il confie l'intérim à Jean-Claude Gaudin. Avec 109 députés, apparentés ou alliés, élus ou réélus dès le premier tour des législatives de juin, l'UMP obtient à l'Assemblée une confortable majorité de 313 représentants – susceptible de soutenir le gouvernement Fillon et la mise en œuvre de ses réformes.
   En juillet 2007, le conseil national du parti décide dese doter d'une direction collégiale assurée par un secrétaire général, Patrick Devedjian, et trois vice-présidents, J.-P. Raffarin, J.-C. Gaudin et Pierre Méhaignerie.
   Sanctionnée lors des élections municipales et cantonales du printemps 2008, l'UMP sort affaiblie des élections sénatoriales de septembre 2008 (de 159 à 147 sièges). Après un an et demi de transition et de tâtonnements,N. Sarkozy juge nécessaire de remettre le parti en ordre de bataille et d'en faire une armée de conquête pour l'échéance présidentielle de 2012. À l'issue d'un remaniement complet du parti, officialisé le 24 janvier 2009, Xavier Bertrand, qui assurait depuis décembre 2008 l'intérim de la direction du parti à la suite du départ de P. Devedjian, nommé ministre chargé du plan de relance, est élu secrétairegénéral du parti. Il est assisté de quatre secrétaires généraux adjoints dont l'ex-socialiste Éric Besson, qui incarne l'ouverture souhaitée par le chef de l'État. Au conseil national (le parlement de l'UMP), J.-P. Raffarin reste vice-président ; à ses côtés siègent Michele Alliot-Marie, Jean-Louis Borloo (jusqu'en novembre 2010) et Brice Hortefeux.
   Aux élections européennes de juin 2009, l'UMP,forte à la fois de son unité, de son alliance avec d'autres formations comme le Nouveau Centre, de la fermeté de l'exécutif face aux mouvements sociaux du début de l'année et de la réussite de la présidence française de l'Union Européenne dans la deuxième moitié de 2008, remporte une victoire historique en obtenant 27,87 % des suffrages (29 députés), le meilleur score réalisé par un parti de...