Fonctions habitats

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CONCEPT QUALITE HABITAT ENERGIE (CQHE) Appel à idées-Mai 2007

Habitat pluriel dense et activités
Terre et temporalités
Equipe : tectône architectes+RFR Eléments+RFR (avec le soutien de Terreal)

CQHE-Tectône+RFR Eléments+RFR -p.

1

1-PROBLEMATIQUE GENERALE « Il faut avoir foi en la matière, car sa force est l’exacte mesure de la profondeur critique... » Shin Takamatsu L’appel à idéesCQHE constitue une opportunité exceptionnelle de remettre à plat les potentialités de la matière et les modes constructifs dans l’habitat. C’est également l’occasion d’une réflexion qui remet en perspective la qualité environnementale avec l’usage, la notion de confort et d’ambiances avec les modes d’habiter. Quelques exemples des limites de l’évolution actuelle des pratiques et des techniques «vertueuses » Les objectifs de réduction de consommation d’énergie et la recherche du confort thermique hiver-été dans l’habitat orientent aujourd’hui les concepteurs vers des solutions d’isolation rapportée par l’extérieur avec une résistance thermique de plus en plus importante, associée à une étanchéité à l’air mais aussi à la vapeur d’eau. L’enveloppe est ainsi conçue comme un empilement de «couches » monofonctionnelles : couche structurelle, couche étanche à l’eau, couche étanche à l’air, couches d’isolant thermique et acoustique. L’isolation « par l’extérieur » a pourtant plusieurs limites : -La « barrière isolante » extérieure peut se révéler contre-productive en été car elle limite la dissipation de chaleur vers l’extérieur. -Cette solution apporte trop d’inertie pour des logementsdont l’occupation est intermittente -La pérennité des parements extérieurs et leurs fonctions (étanchéité à l’eau, isolation, etc…) n’est plus assurée -les produits utilisés sont de plus en plus épais pour répondre aux normes -Au niveau architectural, le rapport à la matière comme élément structurel est de plus en plus abstrait A cette individuation des fonctions de l’enveloppe, s’ajoutel’incrémentation de systèmes techniques comme la ventilation double flux qui visent à un contrôle de l’échange d’air intérieur/extérieur. D’autre part, la maîtrise de la qualité de l’air et des déperditions aérauliques par la réponse du double flux ne présente pas non plus que des avantages: l’assèchement de l’air intérieur, la présence de réseaux supplémentaires entraîne une perte d’espace habitable, ainsique des sujétions techniques importantes (soffites. faux plafonds, trappes, etc..). Elle peut être énergétiquement contre-productive dans des petits logements occupés de manière très intermittente, ventilés par ouverture des fenêtres. Dans le panel des matériaux et techniques présentés comme « vertueux », l’utilisation de la brique « thermique» à structure alvéolaire de type « MONOMUR » est unesolution efficace mais la performance thermique de l’enveloppe dépend de la qualité de la réalisation des joints « roulés » au mortier collé

CQHE-Tectône+RFR Eléments+RFR -p.

2

Ce vers quoi nous voulons aller : Dans le cadre de l’Appel à Idées, l’objectif d’optimisation énergétique dans l’habitat nous conduit à : -proposer des solutions alternatives au rafraîchissement actif dans lelogement qu’il s’agisse de climatisation ou de ventilation mécanique contrôlée -proposer un habitat passif en apport d’énergie sous forme chaleur -optimiser l’apport de la lumière naturelle, valoriser les espaces et les usages qui leur sont liés Les moyens que nous nous donnons, pour ce faire, sont de décliner notre recherche selon deux axes : la valorisation de la matière et la valorisation des espaces: -concernant la matière:, le concept que nous souhaitons développer vise à réunifier les fonctions aujourd’hui dissociées de l’enveloppe, Nous considérerons cette enveloppe comme une 3e peau en optimisant les propriétés de la terre, employée ici dans ses différents états : cuite, crue, sèche, humide. -concernant les espaces : la programmation d’habitat individuel dense peut être enrichie...
tracking img