Fonds souverains

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3540 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSANTS
BROBI SYLVIA
KOMAN FRANCK HERMANN
OUHON GHISLAIN DEHEDI


EXPOSANTS
BROBI SYLVIA
KOMAN FRANCK HERMANN
OUHON GHISLAIN DEHEDI

LES FONDS SOUVERAINS
LES FONDS SOUVERAINS

NOM DU PROFESSEUR
Dr. KONIAN

NOM DU PROFESSEUR
Dr. KONIAN

PLAN DE L’EXPOSE

Introduction
I. Présentation et Intérêt économique des Fonds souverains
II. Risques et réactiondes divers Etats à l’essor des Fonds souverains
III. Bonnes pratiques
IV. Quelques exemples de fonds souverains
Conclusion

Introduction
On voit aujourd’hui émerger des acteurs financiers dont les observateurs n’avaient pas mesuré l’importance. Les fonds souverains sont ainsi devenus l’objet de toutes les inquiétudes de certains responsables bancaires et politiques occidentaux.
Lesfonds souverains connaissent depuis quelques années un essor sans précédent. Cet essor est basé sur deux tendances indépendantes : l’augmentation des réserves de change de certains pays (prix du baril de pétrole et accentuation des excédents commerciaux) et une volonté de gestion dynamique de ces dites réserves.
Il n’existe pas une définition généralement acceptée des fonds souverains. Selon unedéfinition large, il convient de considérer un fonds souverain comme étant un fonds de placement international de l’épargne nationale, sous le contrôle des Etats ou des banques centrales de ces Etats. Dans la majeure partie des cas, les fonds proviennent de surplus fiscaux ou de recettes d’exportations.
Dans la suite de notre exposé, nous présenterons les fonds souverains et leur intérêtéconomique ; Ensuite nous analyserons les risques et les réactions des Etats face à l’essor de ceux-ci ; Enfin nous verrons quelques bonnes pratiques ainsi que des exemples de fonds souverains existants.
I. Présentation et intérêt économique des fonds souverains

A. Présentation
les Fonds souverains sont des véhicules d’investissements étatiques, alimentés par les réserves de change autre queles réserves officielles, répondant à des objectifs macroéconomiques, investissant à long terme dans des actifs étrangers et dépourvus d’engagement explicite.
1. Caractéristiques
- possédés ou contrôlés par un Etat ;
- gèrent les réserves de change de cet Etat ; ces réserves proviennent des exportations des matières premières ou de produits manufacturés et d’excédents budgétaires ;
- ilsgèrent ces réserves de manière distincte des réserves officielles des autorités monétaires. Ce qui les distingue de banques centrales ;
- ils répondent à des objectifs macroéconomiques précis en particulier la diversification du PIB ou l’épargne intergénérationnelle ;
- Ils privilégient des stratégies d’investissement à long terme, ce qui favorisent la prise de risque ;
- ils investissent notammentdans des actifs étrangers ;
- Ils n’ont pas ou peu recours à l’endettement.

2. Ressources
La première ressource de financement des Fonds souverains est constituée par l’exportation des matières premières, essentiellement le pétrole, mais aussi le gaz, les diamants, le phosphate. Les recettes issues de ces exportations représentent les deux tiers des actifs gérés par les fonds souverains.Concernant le pétrole, les principaux exportateurs sont situés au moyen orient (Arabie saoudite, EAU, Qatar, Oman, Koweït, Iran, Irak), en Afrique (Algérie, Libye, Angola, Nigéria), en Europe (Russie, Norvège) et en Amérique (USA, Canada, Mexique, Venezuela). Tous ces pays, à l’exception de l’Irak, ont des fonds souverains.
Les Fonds souverains contribuent à la transformation de la rente minièreen placements internationaux, générateurs de revenus. Ils répondent aux besoins de diversification et permettent d’optimiser la ressource tout en la pérennisant au bénéfice des générations futures.
La deuxième source de financement des Fonds souverains est constituée par les excédents commerciaux (non liés aux ressources naturelles) ou excédents budgétaires de certaines économies, qui...
tracking img