Fontelle, histoires des oracles (1687), « la dent d’or »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (662 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fontelle, Histoires des Oracles (1687), « La Dent d’Or »

Fontenelle est un auteur polygraphe du XVIIe s (drames, poèmes, essais…) mais aussi un grand vulgarisateur de la science. Il représentaitune des figures charismatiques dans les salons littéraires. Dans son œuvre l’Histoire des Oracles (1687) , il affiche son matérialisme radical : selon lui, la science viendra à bout de la religion,inventée pour domestiquer les hommes. Dans le texte retenu « La Dent d’Or », tiré de son essai, sa critique porte sur la sottise et la vanité des savants qui font un mauvais usage de leur raison.L’anecdote « La Dent d’Or » en est une preuve, car sans avoir au préalable vérifié qu’un enfant de Silésie a bel et bien une dent en or, les historiens avancent aussitôt des explications, aussi extravagantesles unes que les autres. Quand un orfèvre découvre après examen que la dent n’est pas en or, mais que c’est seulement une feuille d’or appliquée à cette même dent.
En quoi ce texte est-ilreprésentatif de l’esprit critique des Lumières ?

I- La thèse de Fontenelle

a) La bonne démarche scientifique

* Thèse centrée dans la 1ere phrase : la vérité d’un raisonnement dépend d’unebonne observation préalable au fait.
* 2nd phrase : critique frontale directe de la précipitation intellectuelle (« courent », « passent par dessus »).
* Fontenelle préconise la démarcheexpérimentale des philosophes des lumières (XVIIIe s)

b) Mouvement de généralisation du 1er paragraphe

* Pronom personnel « nous » (l.1) -> s’adresse à tous les hommes.
* Termes d’analyse :abstraits (« méthode », « vérité du fait », « cause ») -> champ lexical de l’analyse scientifique.
* Présent de vérité général.
* Tournure impersonnelle « il est vrai que » (l.2).

II-Une argumentation indirecte

Ce texte est un apologue qui relève de l’argumentation indirecte. Fontenelle recourt donc à la séduction du récit pour appuyer sa thèse.

a) Le passage à...
tracking img