Football

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La violence des supporters

Sommaire
* Introduction
I. Historique
II. Les différents types de supporters
III. Les causes de la violence
IV. Les manifestations de la violence
V. Recommandations et Mesures à prendre
* Conclusion
* Index

Introduction

* Le phénomène de la violence dans les stades existe depuis longtemps, mais est devenue de plus en plusun sujet d’actualité ces dernières années.

Historique
* A l’époque de l’Antiquité, les spectacles de gladiateur pouvaient provoquer de terribles violences dans le public comme en témoigne un texte de Tacite sur l’amphithéâtre de Pompei. Il dit que ces divertissements ont été interdit pendant plus de 10ans.

* Texte de Tacite :
Vers la même époque, une dispute légère fut suivie d'unhorrible massacre entre les habitants de deux colonies romaines, Nucéria et Pompéi. Livinéius Régulus, que j'ai dit avoir été chassé du sénat, donnait un spectacle de gladiateurs. De ces railleries mutuelles où s'égaye la licence des petites villes, on en vint aux injures, puis aux pierres, enfin aux armes. La victoire resta aux Pompéiens, chez qui se donnait la fête. Beaucoup de Nucériens furentrapportés chez eux le corps tout mutilé ; un grand nombre pleuraient la mort d'un fils ou d'un père. Le prince renvoya le jugement dé cette affaire au sénat, et le sénat aux consuls. Le sénat, en ayant été saisi de nouveau, défendit pour dix ans à la ville de Pompéi ces sortes de réunions, et supprima les associations qui s'y étaient formées aux mépris des lois. Livinéius et les autres auteurs dela sédition furent punis de l’exil.

Les différents types de supporters

* Définition: un supporter est une personne qui apprécie un club ou un sportif et appuie ce dernier lors de ses performances.
1. Types de supporters
* Les supporters occasionnels se rendent ponctuellement au stade de leur équipe favorite, de façon autonome. Certains vont regarder les matches dans desbars ou des pubs qui les retransmettent à la télévision.

* Certains supporters s'abonnent au stade de leur équipe favorite, afin d'assister à tous ses matches à domicile. Cette proportion dépend de plusieurs facteurs dont le palmarès du club considéré et du degré d'engouement local pour le football.
* Les supporters les plus passionnés s'organisent en groupes de supporters officiels ounon-officiels. Ces associations de supporters sont créées afin d'organiser les encouragements. Ces groupes ont plus ou moins de pouvoir : certains vont jusqu'à contrôler en partie la billetterie du stade, d'autres élisent le président de leur club de football. Certains clubs possèdent plusieurs groupes de supporters, parfois plus d'une dizaine.

1. Supporter violent
Il existe aussidans les stade les supporters violents, ce sont les plus fanatiques.
* Un hooligan est un adepte d'un sport utilisant la violence pour peser sur le sort d'une rencontre. Le hooligan n'est pas la seule catégorie de supporters s'autorisant à faire usage de violence ; voir Hools ou barra bravas. Ce terme est aujourd'hui lié au football.
* Les Hools sont une catégorie de supporter de footballapparue au milieu des années 1980 en Allemagne et aux Pays-Bas. Ces supporters sont plus violents que les hooligans et, contrairement a ce que les médias font croire, le football est au centre de leurs préoccupations, ils croient être l'élite des supporters, allant volontairement au contact physique pour défendre leur équipe.

* Barra brava est le nom donné aux groupes organisés de supportersd'équipe de football en Amérique latine. Ces groupes se caractérisent par leur violence, dans et en dehors du stade, leur utilisation d'engins pyrotechniques et leur ferveur déployée lors des parties de leur équipe. Le phénomène apparaît en Argentine au début des années '50 et se répand tout au long de l'Amérique latine dans les années '90.

III. Les causes de la violence

* Plusieurs...
tracking img