Force de porter

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
5 forces de Porter

➢ Marché du chocolat :

Menace des nouveaux entrants : Faible

← Les entreprises existantes réalisent des économies d’échelle car elles ont des charges fixes très importantes. Plus elles produisent et vendent, plus les charges fixes sont réparties sur les quantités produites et le coût unitaire diminue.
← Les produits proposés sont différenciés.Les firmes présentes sur le marché du chocolat ont une bonne image de marque ainsi qu’une clientèle fidèle et elles essayent au maximum de proposer des produits qui se démarquent de la concurrence.
← Les besoins en capitaux sont très importants du fait des équipements nécessaires lourds.
← Les coûts de transferts sont importants concernant les matières premières qui sont rares(fèves de cacao).
← L’accès aux circuits de distribution est très difficile voire inexistant pour les nouveaux entrants. Les entreprises déjà présentes ne laissent pas de place.
← Les nouveaux entrants ont des désavantages de coût indépendants de l’échelle de production car les firmes déjà présentes sur le marché ont des avantages par exemple auprès de leurs fournisseurs dematières premières, avec les brevets qu’ils possèdent ou encore grâce à la courbe d’apprentissage qu’ils ont accumulé.
← Politique gouvernementale : Le gouvernement français cherche à limiter un trop grand nombre de concurrents ou de produits sur le marché. Par exemple les concurrents existants doivent supprimer un produit pour pouvoir en proposer un nouveau.
← Une riposte trèsprobable des concurrents existants car se sont des firmes établies et très engagées dans le secteur.

Intensité de la rivalité entre les concurrents existants : Plutôt forte

← Marché du chocolat plutôt concentré : 7 fabricants principaux.
← La croissance du secteur est moyenne : 4,4%.
← Les coûts fixes sont élevés.
← Les produits sont différenciés.← L’augmentation de capacité de production par paliers importants : besoin de racheter tout l’ensemble du matériel si on a atteint la capacité maximale de production.
← Les concurrents sont divers : les firmes font des choix stratégiques différents car ils ont des objectifs de rentabilité différents. 
← Les enjeux stratégiques sont élevés : certaines firmes sont uniquementspécialisées dans le chocolat ou y attache une très grande importance.
← Obstacles à la sortie : le matériel étant très coûteux et très spécifique on ne peut pas se permettre de changer de métier.

Les produits de substitutions : Faible

Les produits de remplacement qui peuvent remplir les mêmes fonctions que le chocolat sont :
← Les gâteaux
← Produits à base de chocolat(yaourts…)
← Les bonbons
← Le cacao

Le pouvoir de négociation des clients : Faible

← Les clients sont dispersés : se sont les consommateurs.
← La part des produits achetés au marché du chocolat est faible dans les achats du client.
← Les produits sont différenciés.
← Pas de coûts de transferts pour le client : on peut très bienpasser d’une marque à une autre sans aucune contre partie financière.
← Le client n’a pas de profit hormis sa satisfaction en tant que consommateur.
← Aucune menace d’intégration du client vers l’amont.
← Le client n’a pas de réels moyens pour s’informer.

Le pouvoir de négociation des fournisseurs : Fort

← Les fournisseurs sont concentrés en ce qui concernele cacao et les noisettes : 8 principaux pays producteurs de cacao dans le monde, avec une forte domination de la Côte d’Ivoire qui en produit la moitié, et 6 pays fournisseurs de noisettes, avec au premier rang la Turquie qui exporte 70% à 80% de la production mondiale.
← Le marché du chocolat est important pour le groupe de fournisseurs de cacao.
← Les produits des...
tracking img