Force de vente

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2484 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RMA-Watanya toujours en pole position

Selon les dernières statistiques de la Fédération Marocaine des Sociétés d'Assurance et de Réassurance (FMSAR), les primes émises par le secteur des assurances au Maroc se sont élevées à 12,8 MMDH en 2005, en progression de 7,4% par rapport à l'année précédente. Cette performance favorable est notamment tributaire du bon comportement de la Branche Viedont les ventes se sont appréciées de 13,4% à 3,27 MMDH.
Le chiffre d'affaires du pôle Non Vie a présenté, quand à lui, une évolution plus timide, s'élevant de 5,4% à 9,47 MMDH.

Par opérateur, RMA-Watanya enregistre un volume d'activité en amélioration de plus de 13% à 2,9 MMDH en 2005, polarisant ainsi 22,7% du chiffre d'affaires global du secteur. Les parts de marché de la compagnie sur lessegments Vie (23,6%) et Non Vie (22,3%) attestant de son leadership dans son secteur.

Pour sa part AXA Assurances Maroc affiche une contribution de 2,2 MMDH établissant sa part de marché à 17,3% pour une croissance contenue à 0,6% seulement. La Marocaine Vie s'est, quant à elle, illustrée suite à une envolée de plus de 70% de son chiffre d'affaires en 2005 à 543 MMDH.
Rappelons, par ailleurs,que la concurrence sur ce secteur sera prochainement accentuée face à la libéralisation imminente de l'assurance automobile, ce qui devrait amener les différents opérateurs une politique commerciale plus agressive.

RMA Watanya s’installe comme première compagnie d’assurance au Maroc

Assurément numéro Un

RMA Watanya se positionne désormais comme première compagnie d’assurance, avec unepart de marché de 23%. Son ambition est non seulement de contribuer au développement de l’assurance mais de toute l’économie nationale.
La première compagnie d’assurance à majorité marocaine est née. Alors que certaines compagnies d’assurance ont choisi de s’adosser à des opérateurs étrangers pour acquérir une certaine taille critique, la nouvelle entité RMA Watanya, née de la fusion entre laRoyale Marocaine d’assurance (RMA) et Al Wataniya, a opté pour un actionnariat constitué par une majorité marocaine avec la présence de quelques investisseurs étrangers dans son capital. Mais, Finance.com, le groupe de Othman Benjelloun, y joue un rôle capital. Acquises au prix fort (3,4 milliards de dirhams) en 1999 par Othman Benjelloun à l’assureur français Groupama, les deux compagniesd’assurance, Al Wataniya et l’Alliance Africaine, ont fondu dans une seule entité, RMA Watanya qui s’adjuge désormais une part de marché de 23%.

Réseau

Avec ce chiffre, la nouvelle entité occupe la première place sur le marché de l’assurance devançant de loin Axa Assurance Maroc et bien d’autres compagnies à l’actionnariat prestigieux. Appréciez les indicateurs de la nouvelle entité : un chiffred’affaires de 2,7 milliards de dirhams, des actifs gérés de 16 milliards de dirhams, et des fonds propres de 4 milliards de dirhams. Soutenue par un capital humain de plus de 700 collaborateurs, un réseau d’une centaine d’agents généraux et plus de 120 courtiers répartis sur tout le Royaume, RMA Watanya est animée par un projet industriel qui s’articule autour de trois

axes stratégiques : unevocation claire à devenir un assureur global, la conduite des développements et la consolidation de l’entreprise par l’optimisation des capacités synergiques.

La fusion de RMA et d’Al Wataniya s’inscrit dans l’évolution récente et actuelle des grands groupes financiers. La libéralisation du marché s’est accompagnée de nouvelles règles de gestion, de concurrence et de distribution. Ajoutée auphénomène de concentrations capitalistiques qui s’imposent comme une des données essentielles de toute industrie moderne, RMA et Al Wataniya ont décidé de mettre en commun leur histoire, leur richesse humaine et leurs capitaux financiers pour proposer à la clientèle des produits et des services réellement compétitifs avec des solutions d’accès rapide. Ils portent sur l’assurance des biens et des...
tracking img